GEN 3   SERVICES SERVICES

GEN 3.6   RECHERCHE ET SAUVETAGE SEARCH AND RESCUE

GEN 3.6   RECHERCHE ET SAUVETAGE SEARCH AND RESCUE

GEN 3.6   RECHERCHE ET SAUVETAGE SEARCH AND RESCUE

3.6.1 Organisation du dispositif de recherches et de sauvetage GENERALITES 3.6.1 Search and Rescue system organization GENERAL
3.6.1.1 INTRODUCTION 3.6.1.1 INTRODUCTION
Les services de recherches et de sauvetage en Guyane, aux Antilles et à Saint-Pierre et Miquelon sont organisés conformément aux normes et pratiques recommandés de l’OACI. La terminologie internationale SAR et les sigles OACI sont utilisés dans le présent document. Les Services de Recherches et de Sauvetage Français aux Antilles et en Guyane sont organisés conformément aux normes et pratiques recommandées de l’OACI. The search and rescue services in French Guiana, West Indies and Saint-Pierre and Miquelon are organised in accordance with ICAO recommended standards and practices. The international SAR terminology and the ICAO abbreviations are used in the present document. The French Search and Rescue Services in the Antilles and in French Guiana are organised in accordance with the recommended standards and practices of the ICAO.
Les textes de référence sont les suivants : La terminologie SAR et les sigles OACI sont utilisés dans le présent document. The reference texts are as follows : The SAR terminology and the ICAO abbreviations are used in the present document.
Les textes de référence sont contenus dans les documents suivants The reference texts are contained in the following documents:
a) Documentation OACI : a) de l’OACI : a) ICAO documentation: a) ICAO:
- Convention de Chicago, article 25, - La convention de Chicago, l’article 25, - Chicago Convention, article 25, - the Chicago Convention, Article 25,
- Annexe 12 - Recherches et sauvetage, - L’annexe 12, Recherches et sauvetage, - Appendix 12 - Search and Rescue,
- Doc 8733, Plan de navigation aérienne Région CAR-SAM FASID VOL II PART VII (SAR), Plan de navigation aérienne Région Afrique-Océan Indien vol I ANP de base partie VII et vol II FASID partie VII - Doc 8733, Plan régional de navigation, CAR-SAM FASID VOL II PART VII (SAR), - Doc 8733, Regional navigation plan, CAR-SAM FASID VOL II PART VII (SAR), - Doc 8733, Regional navigation plan, CAR-SAM FASID VOL II PART VII (SAR),
- Doc 7030, Procédures complémentaires régionales - Doc 7030, Procédures complémentaires régionales , - Doc 7030, Additional regional procedures, - Doc 7030, Additional regional procedures,
- Doc 9731, Manuel international de recherche et de sauvetage
aéronautiques et maritimes en 3 volumes.
- Doc 9731, Manuel international de recherche et de sauvetage aéronautiques et maritimes en 3 volumes.
- Doc 9731, International aeronautic and maritime search and rescue manual in 3 volumes. - Doc 9731, International aeronautic and maritime search and rescue manual in 3 volumes.
b) Documentation nationale b) nationaux b) National documentation : b) National
- Décret n°2014-1253 du 27 octobre 2014 relatif aux dispositions des livres III, VI et VII de la partie réglementaire du code de la sécurité intérieure, - Le Décret n° 84-26 du 11 janvier 1984 et l’Instruction du 23 février 1987, portant sur l’organisation des recherches et du sauvetage des aéronefs en détresse en temps de paix, - Decree n°2014-1253 of 27th of October 2014 relating to the dispositions of books III, VI and VII of the regulatory part of the domestic safety code, - Decree N° 84-26 of 11 January 1984 and the Instruction of 23 February 1987, relating to the organisation of search and rescue of aircraft in distress in peacetime.
- Décret n°2014-1252 du 27 octobre 2014 relatif à la partie réglementaire du code de la sécurité intérieure, - Les consignes permanentes SAR, - Decree n°2014-1252 of 27th of October 2014 relating to the regulatory part of the domestic safety code, - SAR permanent instructions,
- Instruction interministérielle du 23 février 1987 portant organisation et fonctionnement des services de recherches et de sauvetage des aéronefs en détresse en temps de paix, - L’instruction régionale SAR de la Direction de l’Aviation Civile Antilles- Guyane de juin 2006. - Interministerial instruction of 23th of February 1987, relating to the organisation and operation of search and rescue services of aircraft in distress in peacetime, - Regional SAR Instruction of the Directorate of Civil Aviation of Antilles- French Guiana of june 2006.
- Instruction n°97-508 du 14 novembre 1997 relative au plan SATER (Sauvetage AéroTERrestre d’un aéronef en détresse), - Les instructions locales du RCC de CAYENNE, des RSC de MARTINIQUE et de POINTE-A-PITRE. - Instruction n°97-508 of 14th of November 1997 relating to SATER plan (Air land rescue of an aricraft in distress), - The local instruction of the CAYENNE RCC, of the MARTINIQUE and POINTE- A-PITRE RSC's.
- Circulaire interministérielle n°99-575 du 10 novembre 1999 relative au plan de secours spécialisé aérodrome pour les accidents d’aéronefs en zone d’aérodrome et zone voisine d’aérodrome,- interministerial circular n°99-575 of 10th of November 1999 relating to specific rescue aerodrome plan for aircraft accidents in aerodrome area and nearby aerodrome area,
- Plan national SAR / Consignes permanentes SAR,- SAR national plan,
- Instruction régionale SAR aéronautique du Service de la Navigation Aérienne Antilles-Guyane (SNA-AG) du 1er mai 2015 – V3.0.- Regional aeronautical SAR instruction of the Air Navigation Service of West Indies-Guiana (SNA-AG) of 1st of May 2015 – V3.0.
- Instructions locales de l’ARCC de Cayenne et des ARSC de Fort-de-France et de Pointe-à-Pitre.- Local instructions of Cayenne ARCC and of Fort-de-France and Pointe-à-Pitre ARSC.
3.6.1.1 3.6.1.2 Direction générale ORGANISATION DU SERVICE DE RECHERCHES ET DE SAUVETAGE 3.6.1.1 3.6.1.2 General management ORGANISATION OF THE SEARCH AND RESCUE SERVICE
En temps de paix, le Ministre des Transports définit, par un accord avec le Ministre de la Défense et les autres ministères concernés, la politique générale en matière de recherches et de sauvetage dans les zones de responsabilités françaises. A - Direction générale In peacetime, the Minister of Transport defines, in agreement with the Minister of Defence and the relevant ministries, the general policy regarding search and rescue in areas placed under french responsibility A - General Management
La mission générale SAR est confiée au sein de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) à un organisme central d’Etudes et de Coordination SAR (Département SAR) de la Direction des Services de la Navigation Aérienne (DSNA) dont le fonctionnement est assuré par du personnel de la DGAC, des Armées ainsi que, le cas échéant, du Secrétariat d'État à la Mer. En temps de paix, le Ministre des Transports définit, par un accord avec le Ministre de la Défense et les autres ministères concernés, la politique générale en matière de recherches et de sauvetage dans les zones de responsabilités françaises. The general SAR task is entrusted, within the General Directorate of Civil Aviation (DGAC), to a central SAR Study and Co-ordination body (SAR Department) of the Air Navigation Services Directorate (DSNA) whose the operation is provided by the staff of DGAC, the armies and General Secretariat for the Sea when appropriate. In peacetime, the Minister of Transport defines, in agreement with the Minister of Defence and the other ministers concerned, the general policy regarding search and rescue in areas placed under French responsibility.
Le Département SAR apporte son concours technique aux ministères concernés par les affaires internationales et est chargé de la préparation des décisions nationales ayant trait à l’organisation des recherches et du sauvetage des aéronefs en détresse, de la définition de la politique relative aux différents moyens qui y participent ainsi que des relations avec les ministères susceptibles de prêter leur concours en cas de besoin. La mission générale SAR est confiée au sein de la Direction Générale de l’Aviation civile à un organisme central d’Etudes et de Coordination SAR (Bureau SAR) de la Direction de la Navigation Aérienne. Le fonctionnement est assuré par du personnel de la Direction Générale de l’Aviation Civile et des Armées. The SAR Department provides technical assistance to the relevant ministries concerned with international affairs and is responsible for the preparation of national decisions affecting the organisation of search and rescue of aircraft in distress, for the definition of the policy relating to the various resources involved and the relations with the ministries likely to collaborate in case of need. The general SAR task is entrusted, within the General Directorate of Civil Aviation, to a central SAR Study and Co-ordination body (SAR Bureau) of the Air Navigation Directorate. The operation is provided by the staff of the General Administration of Civil Aviation and french armies.
Il établit les liaisons nécessaires avec la mission interministérielle de la mer afin d’assurer la coordination de l’ensemble de la politique en ce domaine. Le Bureau SAR apporte son concours technique aux ministères concernés par les affaires internationales et est chargé de la préparation des décisions nationales ayant trait à l’organisation des recherches et du sauvetage des aéronefs en détresse, de la définition de la politique relative aux différents moyens qui y participent ainsi que des relations avec les ministères susceptibles de prêter leur concours en cas de besoin. It establishes the necessary links with the inter-ministerial mission for the sea in order to ensure the coordination of the whole of SAR policy. The SAR Bureau provides technical assistance to the ministries concerned with international affairs and is responsible for the preparation of national decisions affecting the organisation of search and rescue of aircraft in distress, for the definition of the policy relating to the various resources involved and the relations with the ministries likely to collaborate in case of need.
3.6.1.2 Direction régionale Il établit les liaisons nécessaires avec la mission interministérielle de la mer, afin d’assurer la coordination de l’ensemble de la politique SAR. 3.6.1.2 Regional management It establishes the necessary links with the inter-ministerial mission of the sea in order to ensure the coordination of the whole of the SAR policy.
Un centre de coordination de sauvetage aéronautique (ARCC) dans le département de la Guyane française ainsi qu’un centre secondaire de sauvetage aéronautique (ARSC) dans chacun des départements de la Martinique et de la Guadeloupe sont mis en oeuvre conformément au plan de navigation aérienne de l’OACI pour les régions Caraibes et Amérique du sud. B - Direction régionale An aeronautical rescue coordination centre (ARCC) in the department of French Guiana and an aeronautical rescue sub centre (ARSC) in each department of Martinique and Guadeloupe are implemented in compliance with the ICAO air navigation plan for the Carribbean and south American regions. B - Regional Management
En application de l’instruction interministérielle SAR du 23 février 1987, l’instruction régionale du 1er mai 2015, commune aux départements des Antilles et de la Guyane, précise l’organisation, les attributions et procédures SAR pour les recherches et le sauvetage des aéronefs en détresse dans la région Antilles-Guyane. Dans les zones françaises des Antilles et de Guyane, la responsabilité du déclenchement et de l’arrêt des opérations SAR ainsi que la détermination de la zone probable d’accident appartiennent à la Direction de l’Aviation Civile Antilles-Guyane par l’intermédiaire du RCC de CAYENNE, par le RSC de POINTE-A-PITRE et par le RSC de MARTINIQUE. In application of the SAR interministerial instruction of 23th of February 1987, the regional instruction of 1st of may 2015, common to the West Indies and French Guiana, specifies the organisation, the SAR functions and procedures for the search and rescue of aircraft in distress in the West Indies - Guiana region. In the French areas of the Antilles and of French Guiana, the responsibility for starting and for calling of SAR operations and for determining the probable accident area is held by the Antilles-French Guiana Directorate of Civil Aviation by the intermediary of the CAYENNE RCC, the POINTE-A-PITRE RSC and the MARTINIQUE RSC.
En application de l’instruction interministérielle SAR du 23 février 1987, l’instruction régionale de mai 2002, commune aux départements des Antilles françaises et de la Guyane, précise l’organisation, les attributions et procédures SAR pour les recherches et le sauvetage des aéronefs en détresse dans la région Antilles-Guyane. In application of the SAR inter-ministerial instruction of 23 February 1987, the regional instruction of may 2002, as in the Departments of the French Antilles and Guiana, specifies the organisation, allocations and SAR procedures for the search and rescue of aircraft in distress in the Antilles- French Guiana region.
3.6.2 Guyane française ZONES DE RESPONSABILITES 3.6.2 French Guiana AREAS
3.6.2.1 L’ARCC de Cayenne est chargé de diriger les recherches et le sauvetage des aéronefs en détresse dans la zone géographique correspondant à la région de recherche et de sauvetage (Search and Rescue Region – SRR) de Cayenne dont les limites latérales englobent les FIR de Cayenne et de Paramaribo. SECTEURS DE RECHERCHE 3.6.2.1 The ARCC of Cayenne is responsible for managing search and rescue operations for aircraft in distress in the geographic area corresponding to the Search and Rescue Region (SRR) of Cayenne, whose lateral limits include the FIR's of Cayenne and Paramaribo. SEARCH AREAS
Le RSC de Zanderij (Surinam) est subordonné à l’ARCC de Cayenne.
Par délégation de pouvoir de l’ARCC de Cayenne et en étroite collaboration avec cet ARCC, le RSC de Zanderij est chargé de diriger les recherches et le sauvetage des aéronefs en détresse dans la zone correspondant aux projections horizontales de sa FIR (Paramaribo). En coordination avec l’ARCC de Cayenne, il peut demander l’assistance d’autres Etats.
La détermination des zones de recherches est établie à partir de la zone probable d’accident.
The Zanderij RSC (Surinam) is subordinated to the ARCC of Cayenne.
By delegation of authority from the Cayenne ARCC and with its close collaboration, the Zanderij RSC is responsible for managing search and rescue operations for aircraft in distress in the area corresponding to the limits of its FIR (Paramaribo). In coordination with the Cayenne ARCC, it can request assistance from other states.
The definition of search areas is established on the basis of the probable accident area.
Nom / Name : A - La conduite des opérations SAR dans les secteurs terrestres (Opération SATER) : ARCC Cayenne (Structure non permanente activée à la demande)
(Service available only on request)

A - The control of SAR operations in land sectors (SATER Operation):
Adresse postale / Postal address : a) La direction générale des opérations et la conduite des moyens aériens appartiennent au RCC ou aux RSC ; celles-ci comprennent : Aérodrome de Cayenne Félix Eboué - 97351 MATOURY a) The general management of operations and the control of air facilities are carried out by the RCC or the RSC's; these comprise:
N° téléphone H24 / H24 phone NR : - l’attribution et le contrôle des missions de recherches, - the allocation and control of search missions,
Ingénieur astreinte opérationnelle (IAO) / Operational duty engineer : - la coordination des mouvements aériens sur zone (prévention des abordages), +594 694 91 62 62 - the coordination of air movements over the area (prevention of collisions),
BRIA / Regional office of aeronautical information - le sauvetage des victimes lorsqu’il est possible par les moyens aériens. +594 594 35 93 08 - +594 594 35 93 09 - the rescue of victims when this is possible using air facilities.
ARCC ouvert / operational ARCC : b) La conduite des opérations de secours par moyens terrestres appartient au délégué du gouvernement dans chaque département ; celle-ci comprend : +594 594 35 73 00 - +594 594 35 72 73 b) The control of emergency operations by land facilities is carried out by the gouvernment delegate in each department; this comprises:
FAX : - l’attribution et la coordination des missions de recherches terrestres en liaison avec les recherches aériennes, +594 594 30 41 24 - the allocation and coordination of land search missions in liaison with the air search missions.
Adresse RSFTA / AFTN address : - le sauvetage des victimes sur délégation de l’autorité chargée de la direction générale des opérations. SOOOYCYX - the rescue of victims when this has been delegated by the authority responsible for the overall management of operations.
Région de recherches et de sauvetage / Search and rescue region : B - La conduite des opérations SAR dans les secteurs maritimes (opération SAMAR) : SRR Cayenne B - The control of SAR operations in maritime sectors (SAMAR Operations):
Service responsable / Responsible service : a) La direction générale des opérations appartient au Délégué du gouvernement assisté du Commandant de la zone maritime et par délégation aux organismes SAR maritimes concernés. Aviation Civile (Centre de Contrôle Cayenne-Félix Eboué)
Civil aviation (Cayenne-Félix Eboué control center )
a) The general management of operations is carried out by the Government Representative, assisted by the Commandant of the maritime area and by delegation by the maritime SAR bodies concerned.
Coordonnées géographiques / Coordinates : b) La conduite des opérations de secours en mer appartient au CROSS. 04° 49’ 11” N, 052° 21’ 43”W b) The control of rescue operations at sea is carried out by the CROSS.
Observations / Remarks : Celui-ci assure : La région de compétence du RSC Zanderij fait partie de la SRR Cayenne
The Zanderij RSC region is included in the Cayenne SRR

This one carries out:
- la détermination de la zone de recherches maritime à partir de la zone probable d’accident, - the determination of the maritime search area on the basis of the probable accident area.
Antilles françaises - le choix des moyens, French West Indies - the choice of facilities,
Les ARSC de la Martinique et de la Guadeloupe situés dans la SRR de Piarco (Trinidad) agissent respectivement par délégation du RCC de Piarco dans les zones correspondantes aux limites latérales de chacune des TMA de Fort-de-France et de Pointe-à-Pitre. - l’attribution des missions de recherches aux bateaux et aux aéronefs dans les zones maritimes. The ARSC of Martinique and Guadeloupe situated in the Piarco SRR (Trinidad) act respectively by delegation from the Piarco RCC in the areas corresponding to the lateral limits of each of the TMA of Fort-de-France and of Pointe-à-Pitre. - the allocation of search missions to ships and aircraft in the maritime areas.
Les ARSC des Antilles françaises sont subordonnés au RCC de Piarco.
Par délégation de pouvoir du RCC de Piarco et en étroite collaboration avec ce RCC, les ARSC des Antilles françaises sont chargés de diriger les recherches et le sauvetage des aéronefs en détresse dans les zones correspondant respectivement aux limites latérales de chacune des TMA de Fort-de-France et de Pointe-à-Pitre.
- le sauvetage des naufragés.
The ARSC of french West Indies are subordinated to the RCC of Piarco.
By delegation of authority from the Piarco RCC and with its close collaboration, the french West Indies ARSC are responsible for managing search and rescue operations for aircraft in distress in the area corresponding to the limits of each of the TMA of Fort-de-France and of Pointe-à-Pitre.
- the rescue of shipwrecked persons.
Dans le cadre de la coopération inter-Etats recommandée par l’OACI et sur demande du RCC de Piarco, les ARSC des Antilles françaises peuvent apporter leur aide à l’extérieur de leur zone de compétence. C - Dans les secteurs mixtes, terrestres et maritimes (Opérations SATER et SAMAR simultanées) : In the context of the inter-states SAR cooperation recommended by ICAO et on the request of the RCC of Piarco, the french West Indies ARSC can provide assistance outside of their area of responsability. C - In mixed land and maritime sector (Simultaneous SATER and SAMAR Operations):
Martinique
Nom / Name : Lorsque la zone probable d’accident couvre un secteur terrestre et maritime, chacune des autorités désignées conserve ses attributions. Néanmoins, afin d’assurer une direction unique des opérations, le chef du RCC ou/du RSC compétent est chargé de la coordination générale des opérations. ARSC Fort-de-France (Structure non permanente activée à la demande)
( Service available only on request )
When the probable accident area covers a land and maritime sector, each of the designated authorities retains its allocations. However, in order to ensure a unique management of operations, the Head of the RCC or of the appropriate RSC is responsible for the general coordination of operations.
Adresse postale / Postal address : Aérodrome Martinique Aimé Césaire – 97232 Le Lamentin
N° téléphone H24 / H24 phone NR :
Ingénieur astreinte opérationnelle (IAO) / Operational duty engineer : +596 696 93 60 75
BRIA / Regional office of aeronautical information +596 596 42 25 24 (H24) - +596 596 42 24 24 (HJ)
ARCC ouvert / operational ARCC : +596 596 42 25 20
FAX :
ARCC ouvert / operational ARCC : +596 596 42 25 19
BRIA :+596 596 51 10 63 (H24)
Adresse RSFTA / AFTN address : TFFFYCYX
Région de recherches et de sauvetage / Search and rescue region : TMA Fort-de-France
Service responsable / Responsible service : Aviation Civile (Service de la Navigation Aérienne-Antilles Guyane)
Civil aviation (Air Navigation Service of French West Indies-French Guiana)
Coordonnées géographiques / Coordinates : 14° 35’ 32” N, 060° 59’ 47”W
Observations / Remarks : La zone de compétence de l’ARSC Fort-de-France (TMA) fait partie de la SRR de Piarco
The Fort-de-France ARSC area is included in the Piarco SRR

Guadeloupe
Nom / Name : ARSC Pointe-à-Pitre (Structure non permanente activée à la demande)
( Service available only on request )
Adresse postale / Postal address : Organisme de contrôle Pointe-à-Pitre – Le Raizet – BP 460 – 97164 Pointe-à-Pitre Cedex
N° téléphone H24 / H24 phone NR :
Ingénieur astreinte opérationnelle (IAO) / Operational duty engineer :+590 690 84 46 90
BRIA / Regional office of aeronautical information +590 590 48 21 43 (H24)
FAX :
BRIA / Regional office of aeronautical information : +590 590 48 21 40 (H24) - +590 590 48 21 00 (HJ)
Adresse RSFTA / AFTN address : TFFRYCYX
Région de recherches et de sauvetage / Search and rescue region : TMA Pointe–à-Pitre
Service responsable / Responsible service : Aviation civile (Organisme de contrôle de Pointe-à-Pitre)
Civil aviation (Pointe-à-Pitre control center)
Coordonnées géographiques / Coordinates : 16° 15’ 51 N, 061° 31’ 33”W
Observations / Remarks : La zone de compétence de l’ARSC Pointe–à-Pitre (TMA) fait partie de la SRR de Piarco
The Pointe-à-Pitre ARSC area is included in the Piarco SRR
3.6.2 .2 Rôle et attributions SAR ORGANISMES DE RECHERCHES ET DE SAUVETAGE 3.6.2 .2 SAR role and allocations SEARCH AND RESCUE ORGANISATIONS
En Guyane et dans les Antilles A - En Guyane Française In French Guiana and West Indies A - In French Guiana
3.6.2.1 L’ARCC de Cayenne sous l’autorité du chef du centre de contrôle de Cayenne, celui – ci ayant reçu délégation du chef du SNA-AG, l’ARSC de Fort-de-France sous l’autorité de l’adjoint au chef du SNA-AG et l’ARSC de Pointe-à-Pitre sous l’autorité du chef de l’organisme de contrôle de Pointe-à-Pitre, celui – ci ayant reçu délégation du chef du SNA-AG exercent les attributions suivantes : Un centre de coordination et de sauvetage (RCC) est mis en oeuvre dans le département français de la Guyane, conformément au plan de navigation aérienne de l’OACI pour les régions Caraïbes et Amérique du Sud, il est chargé de diriger les recherches et le sauvetage pour les aéronefs en détresse dans la zone géographique correspondant à la région de recherches et de sauvetage (Search Rescue Région) de CAYENNE dont les limites latérales englobent les FIR de PARAMARIBO et de CAYENNE. 3.6.2.1 The Cayenne ARCC under the head of Cayenne control centre’s authority the latter having received delegation from the head of SNA-AG, the Fort-de-France ARSC under the authority of the deputy of the head of SNA-AG and the Pointe-à-Pitre ARSC under the authority of the head of the Pointe-à-Pitre control organisation, the latter having received delegation from the head of SNA-AG carry out the following tasks : A Rescue and Coordination Centre (RCC) is implemented in the French Department of Guiana, in accordance with the air navigation plan of the ICAO for the Caribbean and South American regions. It is responsible for managing search and rescue operations for aircraft in distress in the geographic area corresponding to the Search and Rescue Region (Search Rescue Region) of CAYENNE, whose lateral limits include the FIR's of PARAMARIBO and CAYENNE.
- Détermination des zones de recherches Le RCC exerce ses attributions sous l’autorité du chef de district aéronautique concerné, celui-ci ayant reçu délégation du Directeur Régional de l’Aviation Civile aux Antilles et en Guyane. - Definition of search areas The RCC carries out the functions allocated to it under the authority of the head of the aeronautical district in question, the latter having been delegated by the Regional Director for Civil Aviation in the Antilles and in French Guiana.
Elles sont établies à partir de la zone probable d’accident (ZPA). La détermination de la ZPA appartient au SNA-AG par l’intermédiaire de l’ARCC de Cayenne, de l’ARSC de Fort-de-France ou de l’ARSC de Pointe-à-Pitre. Par délégation du RCC de CAYENNE, le RSC de ZANDERIJ est chargé de diriger les recherches et le sauvetage dans la zone correspondante aux limites de sa FIR. En coordination avec le RCC de CAYENNE, il peut demander l’assistance d’autres états. They are established on the basis of the probable accident area. The definition of the probable accident area belongs to the SNA-AG through the Cayenne ARCC, the Fort-de-France ARSC and the Pointe-à-Pitre ARSC. By delegation from the CAYENNE RCC, the ZANDERIJ RSC is responsible for managing search and rescue operations in the area corresponding to the limits of its FIR. In co-ordination with the CAYENNE RCC, it can request assistance from other states.
- Déclenchement et arrêt des opérations SAR B - En Martinique et en Guadeloupe. - Triggering and stopping of SAR operations B - In Martinique and in Guadeloupe
La responsabilité du déclenchement et de l’arrêt des opérations SAR appartient au SNA-AG par l’intermédiaire de l’ARCC de Cayenne, de l’ARSC de Fort-de-France ou de l’ARSC de Pointe-à-Pitre. Un centre secondaire de coordination et de sauvetage (RSC) est mis en oeuvre dans chacun des départements, conformément au plan de navigation aérienne de l’OACI pour la région Caraïbes. The responsability of the triggering and the stopping of SAR operations belong to the SNA-AG through the Cayenne ARCC, the Fort-de-France ARSC and the Pointe-à-Pitre ARSC. A Rescue and Coordination Sub-Centre (RSC) is implemented in each of the departments in accordance with the ICAO air navigation plan for the Caribbean region.
- Conduite des opérations SAR dans les secteurs terrestres (opérations SATER) Les RSC de Martinique et de Guadeloupe situés dans la région de recherches et de sauvetage (SRR) de PIARCO agissent respectivement par délégation du RCC de PIARCO (Trinidad) dans les zones correspondantes aux limites latérales de chacune des TMA de Fort de France et de POINTE-A-PITRE. - Conduct of SAR operations in land sectors (SATER operations) The RSC's of Martinique and Guadeloupe situated in the search and rescue region (SRR) of PIARCO respectively act by delegation from the PIARCO RSC (Trinidad) in the Areas corresponding to the lateral limits of each of the TMA's of Fort de France and of POINTE-A-PITRE.
1) La direction générale des opérations et la conduite des moyens aériens appartiennent à l’ARCC ou aux ARSC ; celles-ci comprennent : Chaque RSC exerce ses attributions sous l’autorité de chaque chef de l’organisme de contrôle concerné, chacun ayant reçu délégation du Directeur du Service de la Navigation Aérienne aux Antilles et en Guyane.   1) The general management of operations and the conduct of air facilities belong to the ARCC or the ARSC's; those comprise : Each RSC carries out the tasks it has been allocated under the authority of each ATS Head in question, each one having been delegated by the Air Navigation Service Director in the Antilles and in French Guiana.
- l’attribution et le contrôle des missions de recherches, Chaque RSC est chargé de diriger les recherches et le sauvetage pour les aéronefs en détresse dans la zone géographique relevant de sa compétence. - the allocation and the control of search missions, Each RSC is responsible for carrying out search and rescue operations for aircraft in distress in the geographic areas under their jurisdiction.
- la coordination des mouvements aériens sur zone (prévention des abordages), Dans le cadre de la coopération SAR inter-Etats recommandée par l’OACI et sur demande du RCC de PIARCO, les RSC de Guadeloupe et de Martinique peuvent apporter leur aide à l’extérieur de leurs zones de compétence. - the coordination of air movements over area (to prevent collisions), In the context of the Inter-State SAR co-operation recommended by the ICAO and at the request of the RCC of PIARCO, the RSC's of Guadeloupe and of Martinique can provide assistance outside the areas for which they are responsible.
- le sauvetage des victimes lorsqu’il est possible par les moyens aériens- the rescue of victims when it is possible using air facilities.
2) La conduite des opérations de secours par moyens terrestres appartient au délégué du gouvernement dans chaque département ; celle-ci comprend :2) The conduct of rescue operations by land facilities belongs to the government delegate in each department; this comprises :
- l’attribution et la coordination des missions de recherches terrestres en liaison avec les recherches aériennes,- the allocation and the coordination of land search missions in relation with the air searches,
- le sauvetage des victimes sur délégation de l’autorité chargée de la direction générale des opérations.- the rescue of victims by delegation from the authority responsible for the overall management of operations.
- Conduite des opérations SAR dans les secteurs maritimes (opérations SAMAR) - Conduct of SAR operations in maritime sectors (SAMAR operations)
1) La direction générale des opérations appartient au délégué du gouvernement assisté du Commandant de la zone maritime et par délégation aux organismes SAR maritimes concernés.1) The general management of operations belongs to the government delegate with the assistance of the commandant of the maritime area and by delegation to the SAR organisations concerned.
2) La conduite des opérations de secours en mer appartient au Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS). Celui-ci assure :2) The conduct of rescue operations at sea belongs to the regional operational centre for surveillance and rescue. This one is responsible for :
- la détermination de la zone de recherches maritime à partir de la zone probable d’accident,- the determination of the maritime search area on the basis of the probable accident area,
- le choix des moyens,- the choice of facilities,
- l’attribution des missions de recherches aux bateaux et aux aéronefs dans les zones maritimes.- the allocation of search missions to ships and aircraft in the maritime areas,
- le sauvetage des naufragés.- the rescue of wrecked people
- Conduite des opérations SAR dans les secteurs mixtes (terrestres et maritimes) - Conduct of SAR operations in mixed sectors (land and maritime, SATER and SAMAR operations are simultaneously led).
Les opérations SATER et SAMAR sont conduites simultanément. Lorsque la zone probable d’accident couvre un secteur terrestre et maritime, chacune des autorités désignées conserve ses attributions. Néanmoins, afin d’assurer une direction unique des opérations, le chef de l’ARCC ou de l’ARSC compétent est chargé de la coordination générale des opérations. When the probable accident area covers a land and maritime sector, each of the designated authorities keep its allocations. However, in order to ensure a unique management of operations, the head of the
ARCC or appropriate ARSC is responsible for the general coordination of the operations.
3.6. 3 2.3 Activation des organismes SAR LES MOYENS 3.6. 3 2.3 Activation of SAR organisations RESOURCES
L’ARCC et les ARSC sont mis en œuvre par les organismes de la circulation aérienne et activés soit à la suite d’une phase d’urgence, soit éventuellement à la demande du préfet de département correspondant ou du commandant supérieur des forces armées aux Antilles ou du commandement des forces armées en Guyane dans le cas d’un aéronef militaire en vol opérationnel avec ou sans plan de vol. Les admistrations suivantes apportent leur concours au RCC ou aux RSC : The ARCC and the ARSC are implemented by air traffic control units and activated either following the occurrence of an emergency situation, or on request from the prefect of the relevant department or by the high commander of the French armed forces in the West Indies or the armed forces command in French Guiana in the case of a military aircraft in operational flight with or without a flight plan. The following administrations support the RCC or the RSC's:
Le préfet de département est tenu informé du déclenchement, du déroulement, de la suspension éventuelle et de l’arrêt des opérations SAR. - les forces armées : “Terre, Air, Mer”, The prefect of the relevant french departement shall be informed of the initiation, the progress, the interruption and the stop of the SAR operations. - the armed forces "Army, Navy, Air Force"
Lorsqu’il lui revient de conduire une opération SAR, l’ARCC ou l’ARSC exercent la direction et la coordination des secours extérieurs qu’il suscite et reçoit. L’ARCC ou l’ARSC peuvent déléguer la direction du sauvetage à l’administration la plus engagée dans cette partie de l’opération. L’autorité qui dirige les recherches ou le sauvetage est seule habilitée, après consultation des adminsitrations coopérantes, à la suspendre ou a y mettre fin. - la Gendarmerie nationale, When in charge of an SAR operation, the ARCC or ARSC shall be responsible for coordinating any outside assistance it has requested and received. The ARCC or ARSC may delegate leadership of a rescue mission to the administrative body most engaged in that part of the operation.The authority directing the search or rescue operations shall alone be authorized to interrupt or terminate the operations, after consulting of the cooperating administrative bodies. - the Gendarmerie Nationale (the National Gendarmes Force)
3.6.4 Moyens SAR - les Affaires maritimes, 3.6.4 SAR facilities - Maritime Administration
En Guyane et aux Antilles, il n’existe pas de moyens aériens SAR spécialisés ou semi-spécialisés. Les organismes SAR recourent aux moyens complémentaires et/ou occasionnels selon des procédures définies. - les Douanes, In French Guiana and in the West Indies, there are no specialized or semi-specialized SAR air facilities. The units SAR used complementary and/or occasional facilities according to defined procedures. - Customs
L’utilisation des moyens aériens militaires en opération SAR fait l’objet de directives militaires qui précisent les procédures de demande et d’emploi par l’ARCC de Guyane et les ARSC des Antilles. - la Sécurité civile, The use of military air facilities for SAR operations is the object of military agreements which specify the procedures of request and use by the french Guiana ARCC and the West Indies ARSC. - Civil Security
L’utilisation d’aéronefs des compagnies aériennes pour des opérations SAR fait l’objet de conventions spécifiques entre celles-ci et la DSNA. - l’Aviation civile, The use of aircraft of airlines for SAR operations is the object of specific agreements between the latter and DSNA. - Civil Aviation
Autres organismes : - other organisations:
Les admistrations suivantes apportent leur concours à aux ARCC et ARSC : - les compagnies aériennes ayant un protocole avec la DGAC, The following administrations support the ARCC and the ARSC : - airlines having an agreement with the DGAC,
- la Sécurité civile, - aéronefs privés sous certaines conditions, - Civil Security - private aircraft under certain conditions,
- les forces armées : “Terre, Air, Mer”, - d’autres organismes ou associations privées (ADRASEC ; SNSM), peuvent apporter leur concours et tout autre moyen, sur la réquisition du Préfet, Délégué du Gouvernement. - the armed forces "Army, Navy, Air Force"
- la Gendarmerie nationale, * ADRASEC Association Des Radio-amateurs de la Sécurité Civile - the National Gendarmes Force -
- les Affaires maritimes, * SNSM Société Nationale de Sauvetage en Mer - Maritime Administration * SNSM: Société Nationale de Sauvetage en Mer (National Sea Rescue Society)
- les Douanes,- Customs
- l’Aviation civile.- Civil Aviation.
Des organismes tels que les compagnies aériennes ayant un protocole avec la DGAC, les aéronefs privés sous certaines conditions, les associations privées (ADRASEC : Association Départementale des Radio-amateurs de la Sécurité Civile, SNSM : Société Nationale de Sauvetage en Mer) peuvent apporter leur concours et tout autre moyen, sur réquisition du Préfet, Délégué du Gouvernement. Aux Antilles-Guyane, il n’y a pas de moyens aériens SAR spécialisés ou semi-spécialisés. Il existe seulement des moyens complémentaires ou/et occasionnels qui font l’objet d’une demande de concours selon des procédures définies par avance. Other organisations like airlines having an agreement with DGAC, private aircraft under some conditions, private associations (Civil Security Departmental Radio Amateurs Association, National Sea Rescue Society) may provide assistance and any other facilities, when requisitioned by the Prefect, Government’s delegate. In the Antilles-French Guiana region, there are no specialised or semi-specialised SAR air facilities. There are only complementary and/or occasional facilities which are subject to requests for assistance according to previously defined procedures.
En plus des moyens décrits ci-dessous, il est possible, en cas de besoin de mettre en œuvre des moyens supplémentaires relevant des forces armées, du ministère chargé de l’aviation civile, des autres départements ministériels intéressés ainsi que des organismes privés. L’utilisation des moyens aériens militaires en opération SAR fait l’objet de directives militaires qui précisent les procédures de demande et d’emploi par le RCC de Guyane et les RSC des Antilles. In addition to the resources indicated, additional means may be implemented if necessary with the help of the French Armed Forces, the Ministry of Civil Aviation, other relevant ministerial departments and private organizations. The use of military air facilities in SAR operations is subject to military directives which specify the procedures for requesting and utilising by the French Guiana RCC and the Antilles RSC's.
Il peut être demandé le concours des RCC ou RSC voisins et des moyens dont ils disposent. L’emploi des moyens aériens de certaines compagnies aériennes en opération SAR fait l’objet d’une convention spécifique entre celles-ci et la Direction Générale de l’Aviation Civile. Assistance and material support may be requested from close RCC or RSC. The use of air facilities of certain airlines in SAR operations is subject to a specific agreement between the latter and the General Directorate of Civil Aviation.
La Guyane étant une zone terrestre où les recherches et le sauvetage sont particulièrement difficiles, son survol justifie l’emport d’un équipement de survie à bord de tout aéronef.French Guiana is a terrestrial area where search and rescue operations are especially difficult. Any aircraft flying over this zone should therefore be equipped with survival equipment.
3.6.4.1 3.6.3 En Guyane TYPES DE SERVICES 3.6.4.1 3.6.3 In French Guiana TYPES OF SERVICES
A - GUYANE FRANÇAISEA - FRENCH GUIANA
a) NOM / NAME : RCC CAYENNE (Structure non permanente activée à la demande)
(Service only available on request)

Adresse postale / Postal address :

Aérodrome de CAYENNE FELIX EBOUE - 97351 MATOURY

N° Téléphone H24/H24 phone NR :

BRIA (0594) 35 93 08 - (0594) 35 93 09
FAX :(0594) 30 41 24
N° Telephone (RCC ouvert) :

TEL : (0594) 35 73 00 - (0594) 35 72 73

FAX : (0594) 30 41 24 - (0594) 35 72 73

Adresse RSFTA / AFTN address : : SOOOYCYX
b) REGION DE RECHERCHES ET DE SAUVETAGE : SEARCH AND RESCUE REGION : SRR CAYENNE
c) SERVICE OU ORGANISME RESPONSABLE :
RESPONSIBLE SERVICE :

Aviation Civile (Centre de Contrôle Cayenne-Félix Eboué)
Civil Aviation (Control Center of Cayenne-Félix Eboué))
d) COORDONNEES GEOGRAPHIQUES/ COORDINATES : 04° 49’ 11” N, 052° 21’ 43” W
e) OBSERVATIONS/ REMARKS : La région de compétence du RCC ZANDERIJ fait partie de la SRR CAYENNE
The ZANDERIJ RCC region is included in the CAYENNE SRR
f) MOYENS DE SAUVETAGE/ RESCUE FACILITIES :
COORDONNEES GEOGRAPHIQUES

NOM Coordinates MOYENSOBSERVATIONS
SITUATION
NameLocationFacilitiesRemarks
abcd
AERIENS/ AERIAL Tous les moyens aériens sont complémentaires ou occasionnels sur demande de L'ARCC. du RCC.
All aerial means are complementary or
occasional on ARCC request.
RCC request.
Sécurité civile / Civil security Armée de l’Air Cayenne Félix Eboué 1 HEL/L 4 HEL/M
Armée de l’Air / French Air Force 4 HEL/M
3 4 HEL/L
GendarmerieCayenne Félix Eboué 1 2 HEL/L
Compagnies
Françaises /
French Companies
Cayenne Félix Eboué 1 HEL/M
3 HEL/L
2 SRG
Accord SAR/ SAR Agreement
Accord SAR/ SAR Agreement
Aéronavale /
French Navy Air Force
Dakar1 VLR ou / or 1 MRG
Armée de L’Air / French Air Force Fort de France2 MRG
MARITIME / MARITIME
Marine nationaleCayenne 4 2 RB
French navy
Douanes/ Customs Cayenne 1 RB
3 canots/ lifeboats


Kourou1 RB
St Georges1 RB
St Laurent du Maroni1 RB
Gendarmerie Cayenne
St Georges
St Laurent du Maroni
4 1 RB
7 canots/ lifeboats
2 RB
1 RB

TERRESTRES/ TERRESTRIAL TEAMS
Armée de Terre/ Army Cayenne et autres lieux Cayenne and others sites Pour la recherche et le sauvetage, sous contrôle du Préfet de Guyane.
For search and rescue, under control of the French Guiana Prefect.
Gendarmerie
Sécurité Civile / Civil security

B- ANTILLES FRANÇAISESB - FRENCH ANTILLES
NOM / NAME : RSC MARTINIQUE (structure non permanente activée à la demande)
(service only available on request)
Adresse postale / Postal address :
RSC MARTINIQUE (organisme de contrôle)
Aérodrome MARTINIQUE AIME CESAIRE
97232 LE LAMENTIN
Numéros de telephone/ Phone numbers : TEL : (H24) (0596) 42 25 24 (0596) 42 24 24 (HJ)
FAX : (H24) (0596) 51 10 63
RSC ouvert/RSC operational
TEL : (0596) 42 25 20
FAX : (0596) 42 25 19
Adresse RSFTA / AFTN address : TFFFYCYX
b) REGION DE RECHERCHES ET DE SAUVETAGE :
SEARCH AND RESCUE REGION :

TMA MARTINIQUE
c) SERVICE OU ORGANISME RESPONSABLE :
RESPONSIBLE SERVICE :

Aviation Civile (organisme de contrôle Martinique)
Civil Aviation (Martinique Control Center)
d) COORDONNEES GEOGRAPHIQUES/ COORDINATES : 14° 35’ 32” N, 060° 59’ 47” W
OBSERVATIONS/ REMARKS : La zone de compétence SAR du RSC de MARTINIQUE (TMA) est située dans la Région SAR (SRR) de PIARCO.
The SAR Area of MARTINIQUE RSC (TMA) is included in PIARCO SRR.
f) MOYENS DE SAUVETAGE/ RESCUE FACILITIES :
3.6.4.2 3.6.3 En Martinique TYPES DE SERVICES 3.6.4.2 3.6.3 In Martinique TYPES OF SERVICES
COORDONNEES GEOGRAPHIQUES

NOM Coordinates MOYENSOBSERVATIONS
SITUATION
NameLocationFacilitiesRemarks
abcd
AERIENS/ AERIAL Tous les moyens aériens sont complémentaires ou occasionnels
sur demande de l’ARCC du RSC.
All aerial means are complementary
or occasional, on RSC ARCC request.
Sécurité civile/ Civil security Fort-De-France1 HEL/L
2 HEL/M
Armée de l’Air / French Air Force Fort-De-France 1 HEL/L
3 VLR
Gendarmerie
Fort-De-France1 HEL/L
Douanes/ Customs Fort-De-France 2 SRG
2 HEL/L
MARITIME
Marine nationale / French navy Fort-De-France 3 RV (dont 1 avec possibilité d’hélicoptère embarqué) / whose 1 with the possibility of boarded helicopter)
1 RB
Douanes/ Customs Fort-De-France et autres lieux
Fort-De-France and others sites
1 RV
3 RB
Gendarmerie Fort-De-France et autres lieux
Fort-De-France and others sites
1 RV + 5 RB
2 RB
Affaires Maritimes / Maritime Administration 1 2 RB
TERRESTRES/ TERRESTRIAL TEAMS
Armée de Terre/ Army
Gendarmerie
C Sécurité Civile/ Civil security
Fort-De-France et autres lieux
Fort-De-France and others sites
Pour la recherche et le sauvetage, sous contrôle du Préfet de Martinique
For search and rescue, under control of the Martinique Prefect
Société nationale de Sauvetage en mer (SNSM) Fort-de-France 4 RB
Centre opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours (CODIS)Fort-de-France3 RB
a) NOM/ NAME : RSC POINTE-A-PITRE (structure non permanente activée à la demande)
(service only available on request)
Adresse postale / Postal address : RSC POINTE-A-PITRE
Organisme de Contrôle Pointe-à-Pitre
Le Raizet - BP460 97164 POINTE-A-PITRE CEDEX.
Numéros de téléphone/ Phone numbers : TEL : (H24) (0590) 48 21 43
FAX (H24) (0590) 48 21 40 HJ (0590) 48 21 00
Adresse RSFTA / AFTN address : TFFRYCYX
b) REGION DE RECHERCHES ET DE SAUVETAGE :
SEARCH AND RESCUE REGION:
TMA POINTE-A-PITRE
c) SERVICE OU ORGANISME RESPONSABLE :
RESPONSIBLE SERVICE:
Aviation Civile (Organisme de Contrôle Guadeloupe)
Civil Aviation (Guadeloupe Control Center)
d) COORDONNEES GEOGRAPHIQUES / COORDINATES: 16° 15’ 51 N, 061° 31’ 33”W
e) OBSERVATIONS / REMARKS : La zone de compétence SAR du RSC de POINTE-A-PITRE (TMA) est située dans le SRR de PIARCO.
The SAR Area of POINTE-A-PITRE RSC (TMA) is included in PIARCO SRR.
f) MOYENS DE SAUVETAGE / RESCUE FACILITIES :

3.6.4.3 3.6.3 En Guadeloupe TYPES DE SERVICES 3.6.4.2.3 3.6.3 In Guadeloupe TYPES OF SERVICES
COORDONNEES GEOGRAPHIQUES

NOM Coordinates MOYENSOBSERVATIONS
SITUATION
NameLocationFacilitiesRemarks
abcd
AERIENS/ AERIAL Tous les moyens aériens sont complémentaires ou occasionnels sur demande du RSC de l'ARCC .
All aerial means are complementary or
occasional on RSC ARCC request.
Sécurité civile/ Civil security Pointe-à-Pitre 1 HEL/L
Armée de l’Air
French Air Force
Pointe-à-Pitre1 HEL/L
GendarmeriePointe-à-Pitre1 HEL/L

Douanes/ Customs
Fort-de-France 2 SRG
2 HEL/L
Aéronavale Fort-de-France
French Navy Air Force
1 MRG
Armée de L’Air
French Air Force
Fort-de-France 2 HEL/M
1 HEL/L
2 MRG
MARITIME / MARITIME
Marine nationale
French navy
Fort-de-France
Pointe-à-Pitre
3 RV
1 RV
1 RB
Douanes/ Customs Pointe-à-Pitre 1 RV
1 RB
GendarmerieFort-de-France 1 2 RV
10 RB
Affaires Maritimes
Maritime Administration
Pointe-à-Pitre et autres lieux
Pointe-à-Pitre and other sites
TERRESTRES/ TERRESTRIAL TEAMS
Armée de Terre/ Army
Sécurité Civile / Civil security
Gendarmerie
Pointe-à-Pitre Pour la recherche et le sauvetage, sous contrôle du Préfet de Guadeloupe.
For search and rescue, under control of the Prefect of Guadeloupe.
3.6.4 ACCORDS SAR 3.6.4 SAR AGREEMENTS
Accord SAR de 1966 entre le Brésil, le Guyana, le Surinam et la Guyane Française. 1966 SAR agreement between Brasil, Guiana, Surinam and French Guiana.
3.6.5 Autres moyens CONDITIONS D’UTILISATION 3.6.5 Others facilities CONDITIONS OF AVAILABILITY
Des personnes civiles et des matériels jugés nécessaires à la conduite d’une opération SAR qui ne sont pas engagés à titre bénévole ou volontaire, peuvent faire l’objet d’une réquisition sous l’autorité du préfet. Ils sont alors mis pour emploi à la disposition de l’organisme chargé de la conduite des opérations SAR par l’autorité requérante. a) Antilles Françaises, Guyane Française Civilians and equipment considered necessary for the execution of a SAR operation and which are not committed on a voluntary basis may be requisitioned under the authority of the prefect. They shall be placed by the requisitioning authority at the disposal of the unit responsible for directing the SAR operations a) French Antilles, French Guiana
3.6.6 Communications Des précisions sur les Centres de Coordination de Recherches et de Sauvetage et sur les moyens de sauvetage qui en dépendent figurent ci-dessus. En plus des moyens mentionnés, il est possible, en cas de besoin, de mettre en oeuvre des moyens supplémentaires relevant des Forces Armées, du Ministère chargé de l'Aviation Civile, des autres départements ministériels intéressés ainsi que d'organismes privés. 3.6.6 Communications Specific information concerning the Search and Rescue Coordination Centers and available rescue capability are above mentioned. In addition to the resources indicated, additional means may be implemented if necessary with the help of the French Armed Forces, the Ministry of Civil Aviation, other relevant ministerial departments and private organizations.
Les liaisons inter ARCC, entre les ARCC/ARSC ou ARSC et les moyens participant à une opération sont assurés soit par les stations de télécommunications aéronautiques soit par des réseaux particuliers (forces armées, navires en mer, etc.) Les liaisons inter RCC et entre les RCC et les moyens participant à une opération sont assurés soit par les stations de télécommunications aéronautiques, soit par des réseaux particuliers (Forces armées, navires en mer, etc.). Liaisons within ARCC and between the ARCC/ARSC or ARSC and facilities taking part in an operation shall be ensured either by aeronautical telecommunication stations or by special networks (armed forces, ships at sea, etc.) Liaisons within Rescue Coordination Centers and between the RCCs and organizations taking part in an operation shall be ensured by aeronautical telecommunication stations or by special networks (armed forces, ships at sea, etc.).
3.6.7Accords SAR3.6.7SAR agreements
3.6.7.1 Accord du 28 mars 1966 entre le Brésil, Guyana, le Surinam et la Guyane française. 1 - Un centre secondaire de recherches et de sauvetage (RSC) pour les aéronefs en détresse, en temps de paix, est mis en oeuvre dans chacun des départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Un centre de coordination et de sauvetage (RCC) pour les aéronefs, en temps de paix, est mis en oeuvre dans le département de la Guyane. 3.6.7.1 SAR agreement of 28th of March 1966 between Brazil, Guiana, Surinam and French Guiana 1 - A peacetime Rescue Sub-Center (RSC) for aircraft in distress is operated in each of the French départements of Martinique and Guadeloupe. A peacetime aircraft Rescue Coordination Center (RCC) is operated in French Guiana.
3.6.7.2 Lettre d’accord SAR du 1er octobre 2007 entre le RCC Amazonico (Brésil) et l’ARCC de Cayenne 2 - Les RSC de Martinique et de Guadeloupe sont subordonnés au centre de coordination de sauvetage (RCC) de PIARCO (Trinidad) et celui de ZANDERIJ (Surinam) au RCC Guyane. 3.6.7.2 Letter of SAR agreement of 1st of October 2007 between RCC Amazonico (Brazil) and Cayenne ARCC. 2 - The Martinique and Guadeloupe RSCs are subordinated to the Rescue Coordination Center (RCC) in PIARCO (Trinidad), and ZANDERIJ RSC (Surinam) is subordinated to the RCC in the French Guiana.
3.6.8 Coopération avec les RCC étrangers 3 - Conformément au plan de navigation aérienne de l'O.A.C.I. pour les régions Caraïbes et Amérique du Sud, par délégation de pouvoir du RCC de PIARCO pour les Antilles et du RCC de CAYENNE pour le Surinam et en étroite collaboration avec ces RCC, les RSC de MARTINIQUE, GUADELOUPE et ZANDERIJ sont chargés de diriger les recherches et le sauvetage pour les aéronefs en détresse dans les zones géographiques correspondant respectivement aux projections horizontales de la CTA MARTINIQUE, de la CTA POINTE-A-PITRE et de la FIR PARAMARIBO. 3.6.8 Cooperation with foreign RCC 3 - In compliance with the ICAO air navigation plan for the Caribbean and South American regions, by delegation of authority from the PIARCO RCC for the Antilles and the CAYENNE RCC for Surinam, and in close collaboration with these RCCs, the RSCs of MARTINIQUE, GUADELOUPE and ZANDERIJ are responsible for directing search and rescue operations for aircraft in distress within the geographic zones corresponding to the horizontal projections of the MARTINIQUE CTA, the POINTE-A-PITRE CTA and the PARAMARIBO FIR, respectively.
L’ARCC de Cayenne peut apporter son aide à l’extérieur de sa zone de compétence conformément à l’accord multilatéral SAR du 28 mars 1966. De même, dans le cadre de la coopération SAR inter-Etats recommandée par l’OACI et sur demande du RCC de Piarco, les ARSC de Fort-de –France et de Pointe-à-Pitre peuvent porter assistance à l’extérieur de leur zone de compétence. 4 - La Guyane étant une zone terrestre où les recherches et sauvetage sont particulièrement difficiles, son survol justifie l'emport d'un équipement de survie à bord de tout aéronef. Cayenne ARCC can provide assistance out of its zone of competence according to the multilateral SAR agreement of 28th March 1966. Also, in the context of the Inter-State SAR co-operation recommended by ICAO and at the request of the RCC of Piarco, the ARSC of Fort-de-France and Pointe-à-Pitre can provide assistance outside the areas for which they are responsible. 4 - French Guyana is a terrestrial zone in which search and rescue operations are especially difficult. Any aircraft flying over this zone should therefore be equipped with survival equipment.
L’ARCC et les ARSC peuvent également apporter leur concours lors d’opérations de recherche et de sauvetage de navires en détresse (SECMAR - Secours Maritime) et d’opérations de secours aux personnes en péril sur terre (Dispositions spécifiques ORSEC – Organisation de la Réponse de la Sécurité Civile). 5 - Les RSC sont mis en oeuvre par les organismes de la circulation aérienne et activés soit à la suite d'une phase d'urgence, soit éventuellement sur demande du préfet du département correspondant ou du commandant supérieur des forces armées aux Antilles ou du commandement des forces armées en Guyane dans le cas d'un aéronef militaire en vol opérationnel avec ou sans plan de vol. The ARCC and ARSC may also participate in search and rescue operations for ships in distress (SECMAR – Maritime Rescue) and in rescue operations for people in danger on land (specific provisions ORSEC – Organisation of the action of the civil security). 5 - The RSCs are operated by air traffic control units and activated either following the occurrence of an emergency situation, or on request by the prefect of the relevant departement or, in the case of a military aircraft in operational flight with or without a flight plan, by the high commander of the French armed forces in the Antilles or the armed forces command in French Guiana.
Toutefois, ces activités complémentaires ne sont possibles que dans la mesure où leur mission principale le permet. 6 - Les RSC des Antilles peuvent apporter leur aide à l'extérieur de la zone d'activité sur demande du RCC de PIARCO. Le RCC de CAYENNE peut apporter son aide a l'extérieur de sa zone de compétence conformément à l'agrément multilatéral SAR conclu le 28 mars 1966 entre le Brésil, la Guy ane britannique, la Guyane française et le Surinam. However, these additonal activities shall be undertaken only when they do not interfere with their primary mission. 6 - The French Antilles RSCs may provide assistance outside the zone of activity on request from the PIARCO RCC. The CAYENNE RCC may provide assistance outside its zone of competency in compliance with the multilateral SAR agreement signed on March 28, 1966, between Brazil, British Guyana, French Guiana and Surinam.
3.6.9 Balises de détresse Les deux RSC des Antilles et le RCC CAYENNE peuvent apporter également leur concours aux opérations de recherches et sauvetage de navires en détresse (SECMAR), ainsi qu'aux opérations de secours à personnes en péril sur terre (ORSEC). Toutefois, ces activités complémentaires ne seront possibles que dans la mesure où leur mission principale le permet. 3.6.9 Emergency beacons The two RSCs in the French Antilles and the CAYENNE RCC may also participate in search and rescue operations for ships in distress (SECMAR) and in rescue operations for persons in danger on land (ORSEC). However, these auxiliary activities shall be undertaken only when they do not interfere with the primary mission of these organizations.
Les balises de détresse émettant dans la bande 406 à 406,1 MHz transmettent aux équipes de recherche et de sauvetage un message numérique codé permettant d’identifier la balise, le propriétaire ou l’exploitant de l’aéronef. Ce message peut indiquer également la position de la balise. 7 - Le préfet du département intéressé est tenu informé du déclenchement, du déroulement de la suspension et de l'arrêt des opérations SAR. The emergency beacons transmitting on the 406 to 406.1 MHz frequency range, transmit to the search and rescue teams a coded digital message to identify the beacon, the owner or aircraft operator. This message may also indicate the position of the beacon. 7 - The prefect of the relevant French departement shall be informed of the initiation, progress, interruption or termination of the SAR operations .
Les émetteurs de localisation d’urgence (ELT) sont codés en utilisant les protocoles de localisation normalisés ou les protocoles de localisation d’usager. 8 - Les RSC et le RCC exercent leurs attributions, sous l'autorité du chef de l’Organisme de Contrôle concerné ou de son adjoint en Guyane, eux-mêmes sous celle du directeur du service de la navigation aérienne aux Antilles et en Guyane qui assure la direction des services de recherches et de sauvetage à l'échelon régional Antilles et Guyane françaises. Emergency Locator Transmitters (ELT) are coded by using the standard location protocols or the user location protocols. 8 - The RSCs and the RCC shall function under the authority of the head of the Air Traffic Service of his assistant in French Guiana, who themselves are placed under the authority of the director du service de la navigation aérienne in the French Antilles and in French Guiana, who manages the search and rescue services at the regional level in the French Antilles and in French Guiana.
Les balises de localisation personnelle (PLB) utilisées dans le domaine aéronautique sont exclusivement codées suivant le protocole de localisation normalisé. 9 - Les administrations suivantes apportent leur concours aux RSC : The Personal Locator Beacon (PLB) used in the aeronautical field are exclusively coded following the standard location protocol. 9 - The following French administrative bodies shall provide assistance to the RSCs:
3.6.9.1 Textes de référence - les forces armées de terre, air et mer, 3.6.9.1 Reference texts - armed forces (army, air force and navy),
- Arrêté du 15 avril 2009 relatif au codage et à l’enregistrement des balises de détresse modifié par l’arrêté du 30 juin 2010 - la gendarmerie nationale, - Decree of 15th of April 2009 on coding and registering of the emergency beacons amended by decree of 30th of June 2010. - police (Gendarmerie Nationale),
- Procédure P - 41-65 de l’OSAC «Obtention d’un code, indicatif, ou adresse, spécifique aux installations radioélectriques de bord», Rév. 1 – 06/2001 - les affaires maritimes, - Handbook P - 41-65 of OSAC “Obtention d’un code, indicatif, ou adresse, spécifique aux installations radioélectriques de bord”, 1st updated, June 2001 - office of maritime affairs,
- Arrêté du 26 mars 2008 relatif à l’obligation d’emport, aux fins de recherche et sauvetage des aéronefs, d’une balise de détresse fonctionnant sur 406 MHz - les douanes, - Handbook P - 41-65 of OSAC “Obtention d’un code, indicatif, ou adresse, spécifique aux installations radioélectriques de bord”, 1st updated, June 2001 - customs,
- Arrêté du 26 décembre 2008 modifiant l’arrêté du 26 mars 2008 relatif à l’obligation d’emport, aux fins de recherche et sauvetage des aéronefs, d’une balise de détresse fonctionnant sur 406 MHz - la sécurité civile,
- Decree of 26th of December 2008 amending decree 26th of March 2008 relating to the obligation of carrying an emergency beacon operating on 406 MHz, for aircraft search and rescue purposes - civil defense,

- Arrêté du 29 janvier 2010 modifiant l’arrêté du 26 mars 2008 relatif à l’obligation d’emport, aux fins de recherche et sauvetage des aéronefs, d’une balise de détresse fonctionnant sur 406 MHz. - l'aviation civile.
- Decree of 29th of January 2010 amending decree of 26th of March 2008 relating to the obligation of carrying an emergency beacon operating on 406 MHz for aircraft search and rescue purposes. - civil aviation administration.
3.6.9.2 Balises de détresse 406 Mhz Il peut être demandé le concours des RCC ou RSC voisins et des moyens dont ils disposent. 3.6.9.2 Emergency beacons operating on 406 MHz Assistance and material support may be requested from neighbouring RCCs or RSCs.
a) Codagea) Coding
Le protocole retenu par la DGAC est le protocole de localisation normalisé tel que défini dans l’Annexe 1 à l’arrêté du 15 avril 2009 modifié. A compter du 1er juillet 2009 en Aviation Générale et du 15 avril 2009 en Transport Public, toute nouvelle installation devra utiliser ce protocole et être codée soit avec l’adresse 24 bits OACI de l’aéronef, soit avec le numéro de série balise (accompagné du numéro de certificat d’approbation de type COSPAS/SARSAT, sigle international : TAC). 10 - Lorsqu'il lui revient de conduire une opération SAR, le RCC ou le RSC exerce la direction et la coordination des secours extérieurs qu'il suscite et reçoit. Le RCC ou le RSC peut déléguer la direction du sauvetage à l'administration la plus engagée dans cette partie de l'opération. L'autorité qui dirige les recherches ou le sauvetage est seule habilitée, après consultation des administrations coopérantes, à la suspendre ou à y mettre fin. The protocol selected by DGAC is the standard location protocol as defined in Appendix 1 of the decree of 15th of April 2009 updated. Any new installation from 1st of July 2009 for general aviation and from 15th of April 2009 for public transport shall use this protocol and be coded either with the ICAO 24-bit address of the aircraft or with the beacon serial number (including the COSPAS/SARSAT type approval certificate number, international acronym: TAC). 10 - When in charge of an SAR operation, the RCC or RSC shall be responsible for coordinating any outside assistance it has requested and received. The RCC or RSC may delegate leadership of a rescue mission to the administrative body most engaged in that part of the operation. The authority directing the search or rescue operations shall alone be authorized to interrupt or terminate the operations, after consulting with any cooperating administrative bodies.
Les balises installées avant le 1er juillet 2009 en Aviation Générale sont dispensées de recodage. 11 - Une instruction régionale, agréée par les représentants régionaux à l'échelon Antilles-Guyane des administrations intéressées, définit les procédures d'alerte et le fonctionnement du RCC et des RSC. Cette instruction est complétée par des recueils de consignes particulières SAR qui précisent pour chaque RCC et RSC, les modalités locales d'application de l'instruction régionale, les moyens et les liaisons disponibles dans chaque secteur pour les opérations SAR. Le déclenchement des phases d'urgence (incertitude, alerte, détresse) incombe à l'organisme de circulation aérienne intéressé. The beacons installed before July 1st, 2009 for general aviation are exempted of recoding. 11 - A regional instruction, approved by the regional representatives of the administrative bodies for the French Antilles and French Guiana, specifies the alert and operating procedures for the RCC and for the RSCs. This instruction is supplemented by detailed SAR directives that specify, for each RCC and RSC, the local procedures for application of the regional instruction, as well as the means and liaisons available in each sector for SAR operations. Emergency phases (uncertainty, alert, distress) shall be declared by the relevant air traffic control unit.
Les exploitants de transport public, dont les aéronefs déjà dotés d’ELT 406 MHz (au 15 avril 2009) non compatibles avec le protocole de localisation normalisé, sont autorisés à conserver ces balises de détresse. Elles seront recodées suivant le protocole d’usager (tel que défini dans l’Annexe 1 à l’arrêté du 15 avril 2009) au plus tard le 1er juillet 2010. Les balises de détresse compatibles avec le protocole de localisation normalisé devront quant à elles être recodées avec ce dernier protocole, au plus tard le 1er juillet 2010. 12 - Les différents organismes administratifs, militaires et privés susceptibles d'apporter leur concours en cas d'opération SAR fournissent annuellement au RCC ou RSC intéressé les renseignements sont tenus à jour dans les recueils de consignes particulières SAR par les RCC et RSC et communiqués au directeur de l'aviation civile. Public transport aircraft operators, already equipped with 406 MHz ELT (on 15th of April 2009) not compatible with the standard location protocol, are allowed to keep these emergency beacons. They will be recoded following the user protocol (as defined in Appendix 1 in decree of 15th of April, 2009) on 1st of July 2010 within.The emergency beacons compatible with the standard localization protocol shall be recoded with this protocol, on July 1st, 2010 at the latest. 12 - The administrative, military and private organizations liable to provide assistance for SAR operations shall also provide the relevant RCC or RSC on an annual basis with the information required to prepare a detailed operational plan of execution. This information shall be updated in special SAR instructions issued by the RCCs and RSCs and be submitted to the director of civil aviation.
Les deux protocoles (normalisé et usager) incluent l’indicatif du pays.
Selon le lieu d’exploitation de l’aéronef, le code nationalité « France » de l’indicatif du pays sera :
13 - Les personnes civiles et les matériels jugés nécessaires à la conduite d'une opération SAR et qui ne sont pas engagés à titre bénévole ou volontaire, peuvent faire l'objet d'une réquisition sous l'autorité du préfet. Ils sont mis par l'autorité requérante à la disposition de l'organisme chargé de la conduite des opérations SAR pour emploi.
Both protocols (standard and user) include the country location indicator.
According to the aircraft operation place, the “France” nationality code for the country location indicator will be as follows:
13 - Civilians and equipment considered necessary for the execution of a SAR operation and which are not engaged on a voluntary basis may be requisitioned under the authority of the prefect. They shall be placed by the requisitioning authority at the disposal of the unit responsible for directing the SAR operations.
227 pour la France métropolitaine 14 - Des demandes d'autorisation de franchissement de frontières nationales par des équipes SAR peuvent être formulées par plan de vol et messages, ou acceptées, selon que leur aide a été demandée par le RSC ou offerte par ce dernier, après accord du préfet du département et éventuellement de l'autorité militaire compétente. En Guyane, il est tenu compte de l'Agrément multilatéral de 1966. 227 for metropolitan France 14 - Requests for permission to cross national borders by SAR teams may be formulated by flight plan and messages, or accepted, depending on whether the assistance was requested by or proposed by the RSC, after approval by the prefect of the departement and, if necessary, by the competent military authority. In French Guyana, the multilateral agreement of 1966 shall be observed.
226 pour les appareils du ministère de la Défense 226 for French Air Force aircraft
329 pour la Guadeloupe329 for Guadeloupe
347 pour la Martinique347 for Martinique
361 pour Saint Pierre et Miquelon361 for Saint Pierre and Miquelon
745 pour la Guyane française745 for French Guiana
3.6.6 Lorsqu’un aéronef est doté de plusieurs balises de détresse, une seule doit comporter l’adresse 24 bits. Toutes les autres doivent être codées avec le numéro de série de la balise (accompagné du numéro de certificat d’approbation de type COSPAS/SARSAT, sigle international : TAC). BALISES DE DETRESSE 3.6.6 When an aircraft is equipped with several emergency beacons, only one beacon must include the 24-bit address. Al the other beacons must be coded with the beacon serial number (including the COSPAS/SARSAT type approval certificate number, international acronym: TAC). EMERGENCY BEACONS
b) Enregistrement Les balises de détresse émettant dans la bande 406 à 406,1 MHz transmettent aux équipes de recherche et de sauvetage un message numérique codé permettant d’identifier la balise, le propriétaire ou l’exploitant de l’aéronef. Ce message peut indiquer également la position de la balise. b) Registration The emergency beacons transmitting on the 406 to 406.1 MHz frequency range, transmit to the search and rescue teams a coded digital message to identify the beacon, the owner or aircraft operator. This message may also indicate the position of the beacon.
C’est une opération obligatoire, essentielle et indispensable afin de permettre aux organismes en charge de la recherche et du sauvetage d’établir un lien entre le numéro identifiant de la balise et son utilisateur. De même, en cas de simple détection sans localisation (GPS défectueux ou émission trop brève pour permettre une localisation Doppler), les renseignements fournis permettront aux centres de coordination de sauvetage d’effectuer un travail d’enquête et d’initier une opération de recherche et de sauvetage. Les ELT(1) sont codés en utilisant les protocoles de localisation normalisés ou protocole de localisation d’usager. This mandatory, essential and absolutely indispensable operation enables the authorities in charge of search and rescue operations to establish a link between the beacon identification number and its user. In the same way, in case of a mere detection without location (defective GPS or too brief transmission for enabling a Doppler location), the provided information will enable the coordination and rescue centres to perform investigation activities and start a search and rescue operation.

The ELTs(1) are coded by using the standard location protocols or user location protocols.
L’enregistrement correct de la balise de détresse garantit une réponse optimum des services de recherche et de sauvetage. Les PLB(2) utilisées dans le domaine aéronautique sont exclusivement codées suivant le protocole de localisation normalisé. If the emergency beacon is correctly registered, the search and rescue services will be able to optimally reply. The PLBs(2) used in the aeronautical field are exclusively coded following the standard location protocol.
(1) Emetteur de localisation d’urgence (1) Emergency Location Transmitter
Procédure d’enregistrement (2) balise de localisation personnelle Registration procedure (2) Personal Locator Beacon
1 L'exploitant de l'aéronef ou le propriétaire de la balise de détresse a l'obligation d'enregistrer la ou les balises de détresse qu'il détient et de notifier tout changement dans l'affectation de celles-ci. TEXTES DE REFERENCE 1 The aircraft operator or the owner of the emergency beacon must register his emergency beacon(s) and notify any change of the allocation of these beacons. TEXTS OF REFERENCE
L'exploitant de l'aéronef ou le propriétaire de la balise de détresse reste responsable des données inscrites dans le registre national des balises de détresse. - Arrêté du 15 avril 2009 relatif au codage et à l’enregistrement des balises de détresse modifié par l’arrêté du 30 juin 2010. The aircraft operator or the owner of the emergency beacon is responsible for the data recorded in the national register of the emergency beacons. - By-law dated the 15th of April 2009 on coding and registering of the emergency bea¬cons amended by by-law dated the 30th of June, 2010.
Lors de la vente de l'aéronef ou de la balise de détresse, l'exploitant de l'aéronef ou le propriétaire de la balise est tenu de renseigner le registre national des balises de détresse, afin que le nouveau propriétaire soit rapidement identifié par les services de recherche et de sauvetage - Fascicule P41-65 du GSAC « ADRESSE 24 BITS OACI, CODE SELCAL ET PROCEDURES LIEES AUX BALISES DE DETRESSE 406 MHz », 2ème édition, juin 2009. When selling the aircraft or the emergency beacon, the aircraft operator or the beacon owner must fill in the national register of emergency beacons so that the new owner is quickly identified by the search and rescue services. - Handbook P41-65 of GSAC “ADRESSE 24 BITS OACI, CODE SELCAL ET PROCEDURES LIEES AUX BALISES DE DETRESSE 406 MHz” (ICAO 24-BIT ADDRESS, SELCAL CODE AND PROCEDURES RELATED TO 406-MHz EMERGENCY BEACONS), 2nd release, June 2009.
- Arrêté du 26 mars 2008 relatif à l’obligation d’emport, aux fins de recherche et sauvetage des aéronefs, d’une balise de détresse fonctionnant sur 406 MHz. - By-law dated the 26th of March, 2008 relating to the obligation of carrying, for aircraft search and rescue purposes, an emergency beacon operating on 406 MHz.
L’enregistrement des balises de détresse émettant sur 406 MHz s’effectue en ligne (via internet) à l’adresse suivante : - Arrêté du 26 décembre 2008 modifiant l’arrêté du 26 mars 2008 relatif à l’obligation d’emport, aux fins de recherche et sauvetage des aéronefs, d’une balise de détresse fonctionnant sur 406 MHz. The emergency beacons transmitting on 406 MHz are registered on line (on the Internet) at the following address : - By-law dated the 26th of December, 2008 amending By-law dated the 26th of March, 2008 relating to the obligation of carrying, for aircraft search and rescue purposes, an emergency beacon operating on 406 MHz.
https://registre406.cnes.fr/sarsatweb/do/login - Arrêté du 29 janvier 2010 modifiant l’arrêté du 26 mars 2008 relatif à l’obligation d’emport, aux fins de recherche et sauvetage des aéronefs, d’une balise de détresse fonctionnant sur 406 MHz. https://registre406.cnes.fr/sarsatweb/do/login - By-law dated the 29th of January , 2010 amending By-law dated the 26th of March, 2008 relating to the obligation of carrying, for aircraft search and rescue purposes, an emergency beacon operating on 406 MHz.
2 Une fois la fiche renseignée et validée, il sera possible, toujours à partir de l’accès personnel, d’y accéder autant que de besoin, afin d’y modifier les informations saisies. Ces modifications sont nécessaires lors de tout changement affectant l’un des champs complété (coordonnées des personnes à prévenir, contenu du champ « Remarques »). BALISES DE DETRESSE 406 MHZ 2 Once the form has been filled in and validated, it will be possible, from the personal access, to consult it as often as it is necessary, in order to modify the entered information. These modifications will be necessary for any change that affects one of the filled fields (details on people to be notified, content of the “Comments” field). EMERGENCY BEACONS OPERATING ON 406 MHZ
2.1 Le ou les contacts d’urgence demandés à l’enregistrement doivent être une ou des personnes qui sont susceptibles de connaître le maximum d’informations pour aider les secours et notamment avoir une idée du plan de vol (destination initiale et destination finale). Codage des balises de détresse 406MHz 2.1 The emergency point(s) of contact requested for the registration must be one(s) who might supply the maximum amount of information for helping the rescue teams and who might especially have an idea of the flight plan (original destination and final destination). Coding of 406-MHz emergency beacons
Le champ « Remarques » a aussi une importance singulière. C’est un moyen pour les secours d’obtenir des renseignements complémentaires. Le protocole retenu par la DGAC est le protocole de localisation normalisé tel que défini dans l’Annexe 1 à l’arrêté du 15 avril 2009.Toute nouvelle installation à compter du 1er juillet 2009 en Aviation Générale et à compter du 15 avril 2009 en Transport Public devra utiliser ce protocole et être codée soit avec l’adresse 24 bits OACI de l’aéronef, soit avec le numéro de série balise (accompagné du numéro de certificat d’approbation de type COSPAS/SARSAT, sigle international : TAC). The "Comments" field has a particular significance as well. It is a way for rescue services to obtain additional information. The protocol selected by DGAC is the standard location protocol as defined in Appendix 1 of by-law dated the 15th April, 2009. Any new installation from July 1st, 2009 for general aviation and from April 15, 2009 for public transport shall use this protocol and be coded either with the ICAO 24-bit address of the aircraft or with the beacon serial number (including the COSPAS/SARSAT type approval certificate number, international acronym: TAC).
Les balises installées avant le 1er juillet 2009 en Aviation Générale sont dispensées de recodage. The beacons put up before July 1st, 2009 for general aviation will not be recoded.
Registre français des balises de détresse 406 MHz Les exploitants de transport public, dont les aéronefs déjà dotés d’ELT 406 MHz (au 15 avril 2009) non compatibles avec le protocole de localisation normalisé, sont autorisés à conserver ces balises de détresse. Elles seront recodées suivant le protocole d’usager (tel que défini dans l’Annexe 1 à l’arrêté du 15 avril 2009) au plus tard le 1er juillet 2010. Les balises de détresse compatibles avec le protocole de localisation normalisé devront quant à elles être recodées avec ce dernier protocole, au plus tard le 1er juillet 2010. French register of distress beacons 406 MHz Public transport aircraft operators, already equipped with 406 MHz ELTs (on April 15, 2009) not matchable with the standard localization protocol, are authorized to keep these emergency beacons. They will be recoded following the user protocol (as defined in Appendix 1 in By-law dated the 15th April, 2009) on July 1st, 2010 within. The emergency beacons matchable with the standard localization protocol shall be recoded with this protocol, on July 1st, 2010 within.
La base de données d’enregistrement de balises 406 MHz (registre français des balises de détrsse - RFBD) doit être renseignée en temps réel de tout changement affectant une ELT ou une PLB tel que : Les deux protocoles (normalisé et usager) incluent l’indicatif du pays . Any change affecting an ELT or a PLB must be recorded in real time in the national 406 MHz beacon registration database (the French register of distress beacons 406 MHz). The database must be updated in the following situations : Both protocols (standard and user one) include the country location indicator.
- changement du propriétaire/exploitant ; Selon le lieu d’exploitation de l’aéronef, le code nationalité « France » de l’indicatif du pays sera :
227 pour la France métropolitaine
226 pour les appareils de la défense
329 pour la Guadeloupe
347 pour la Martinique
361 pour Saint Pierre et Miquelon
540 pour la Nouvelle-Calédonie
546 pour la Polynésie française
578 pour Wallis et Futuna
660 pour La Réunion et Mayotte
745 pour la Guyane française

- change of owner/operator ; According to the aircraft operation place, the “France” nationality code for the country location indicator will be as follows:
227 for metropolitan France
226 for French Air Force aircraft
329 for Guadeloupe
347 for Martinique
361 for Saint Pierre and Miquelon
540 for New Caledonia
546 for French Polynesia
578 for Wallis and Futuna Islands
660 for La Réunion and Mayotte
745 for French Guyana

- nouvelles coordonnées téléphoniques ; Lorsqu’un aéronef est doté de plusieurs balises de détresse, une seule doit comporter l’adresse 24 bits. Toutes les autres doivent être codées avec le numéro de série de la balise (accompagné du numéro de certificat d’approbation de type COSPAS/SARSAT, sigle international : TAC). - new phone number ; When an aircraft is equipped with several emergency beacons, only one beacon must include the 24-bit address. Al the other beacons must be coded with the beacon serial number (including the COSPAS/SARSAT type approval certificate number, international acronym: TAC).
2.2 - pose/dépose d’une ELT… ; Enregistrement des balises de détresse 406 MHz 2.2 - installation/removal of an ELT...; 406 MHz emergency beacons registration
- modification dans l’utilisation de la balise de détresse (aéronautique, maritime ou terrestre). C’est une opération obligatoire , essentielle et indispensable afin de permettre aux organismes en charge de la recherche et du sauvetage de faire un lien entre le numéro identifiant de la balise et son utilisateur. De même, en cas de simple détection sans localisation (GPS défectueux ou émission trop brève pour permettre une localisation Doppler), les renseignements fournis permettront aux centres de coordination et de sauvetage d’effectuer un travail d’enquête et d’initier une opération de recherche et de sauvetage. - modification of the use of the emergency beacon (aeronautical, maritime or land). This mandatory, essential and absolutely necessary operation enables the authorities in charge of search and rescue operations to provide a link between the beacon identification number and its user. In the same way, in case of a mere detection without location ( defective GPS or too brief transmission for enabling a Doppler location), the provided information will enable the coordination and rescue centres to perform investigation activities and start a search and rescue operation.
2.2.1 Procédure à suivre pour l’enregistrement 2.2.1 Registration procedure
Nota: Si une PLB peut être utilisée sur plusieurs aéronefs, toutes les immatriculations doivent être mentionnées dans le champ "Remarques". En toute rigueur, l’immatriculation renseignée dans le champ "Immatriculation" doit être celle de l’aéronef dans lequel est installée la PLB. L'exploitant de l'aéronef ou le propriétaire de la balise de détresse a l'obligation d'enregistrer la ou les balises de détresse qu'il détient et de notifier tout changement dans l'affectation de celles-ci. Note: If a PLB can be used on several aircraft, all the aircraft registration numbers must be entered in the "Comments" field. The aircraft registration number entered in the "Registration number" field must exactly correspond to that of the aircraft in which the PLB is paced. The aircraft operator or the owner of the emergency beacon must register its emergency beacon(s) and notify any change of the allocation of these beacons.
3.6.9.3 Essais des balises de détresse 406 Mhz Lors de la vente de l'aéronef ou de la balise de détresse, l'exploitant de l'aéronef ou le propriétaire de la balise est tenu de renseigner le registre national des balises de détresse, afin que le nouveau propriétaire soit rapidement identifié par les services de recherche et de sauvetage 3.6.9.3 406 MHz beacon tests When selling the aircraft or the emergency beacon, the aircraft operator or the beacon owner must fill in the national register of emergency beacons, so that the new owner is quickly identified by the search and rescue services.
Il est strictement interdit de tester les balises émettant sur 406 MHz en mode opérationnel. Seule l’utilisation du dispositif intégré d’auto-test équipant certaines balises 406 MHz est autorisée. Les essais doivent être effectués conformément au manuel d’utilisation de la balise. L’enregistrement correct de la balise de détresse garantit une réponse optimum des services de recherche et sauvetage. Testing the beacons transmitting on 406 MHz in operational mode is strictly prohibited . Only the use of the built in self-test system of some 406 MHz beacons is allowed. The tests shall be performed in compliance with the beacon user manual. If the emergency beacon is registered correctly, the search and rescue services will be able to reply optimally.
L'exploitant de l'aéronef ou le propriétaire de la balise de détresse reste responsable des données inscrites dans le registre national des balises de détresse. The aircraft operator or the owner of the emergency beacon is at any rate responsible for the data recorded in the national register of the emergency beacons.
3.6.9.4 2.2.2 Peines encourues pour déclenchement volontaire de balises de détresse 406 Mhz Comment s’enregistrer ? 3.6.9.4 2.2.2 Penalties incurred in case of voluntary activation of 406 MHz emergency beacons How to register?
L’article L39-7 du Code des postes et des communications électroniques (Chapitre V : Dispositions pénales) stipule que : L’enregistrement des balises de détresse émettant sur 406 MHz s’effectue en ligne (via internet) à l’adresse suivante : The article L39-7 of the Code des postes et des communications électroniques (Chapter V: Penal provisions) states that : The emergency beacons transmitting on 406 MHz are registered on line (on the Internet) at the following address:
« Toute personne qui, sciemment, transmet ou met en circulation, par la voie radioélectrique, des signaux ou appels de détresse, faux ou trompeurs, est punie d'un an d'emprisonnement et de 3 750 euros d'amende ou de l'une de ces deux peines seulement. https://registre406.cnes.fr/sarsatweb/do/enregistrement « Any person who, knowingly, transmits or puts into circulation, using radio means, false or deceptive distress signals or calls, is punished by one year of imprisonment and by a 3,750 euros fine or only by one of these two penalties. https://registre406.cnes.fr/sarsatweb/do/enregistrement
Les appareils utilisés par le délinquant ou ses complices peuvent être confisqués. » Une fois la fiche renseignée et validée, il sera possible, toujours à partir de l’accès personnel, d’y accéder autant que de besoin, afin d’y modifier les informations saisies. Ces modifications seront nécessaires lors de tout changement affectant l’un des champs complété (coordonnées des personnes à prévenir, contenu du champ « Remarques »). The devices used by the offender or his accomplices may be seized. » Once the form has been filled in and validated, it will be possible, from the personal access, to consult it as often as it is necessary, in order to modify the entered information. These modifications will be necessary for any change that affects one of the filled-in fields (details on people to be notified, content of the “Comments” field).
Le ou les contacts d’urgence demandés à l’enregistrement doivent être une ou des personnes qui sont susceptibles de connaître le maximum d’informations pour aider les secours et notamment avoir une idée du plan de vol (destination initiale et destination finale). The emergency point of contact requested upon registration must be one(s) who might give to a maximum of information for helping the rescue teams and who might especially have an idea of the flight plan (original destination and final destination).
3.6.10 Entrée temporaire de moyens étrangers dans les trois départements d’outre-mer Le champ « Remarques » a aussi une importance singulière. C’est un moyen pour les secours d’obtenir des renseignements complémentaires. 3.6.10 Temporary entry of foreign facilities in the french overseas departments The "Comments" field has a particular significance as well It is a way for rescue services to obtain additional information.
2.2.3 L’autorisation d’entrée temporaire des moyens étrangers dans les trois départements d’outre-mer se fera conformément aux règles contenues dans le DOC 7030 de l’O.A.C.I. (Procédures Complémentaires Régionales). Registre National des Balises 2.2.3 Temporary authorisations for foreign SAR support to enter the French overseas departments of french French Guiana, Martinique and Guadeloupe shall be issued in compliance with the procedures specified in ICAO document 7030 (Regional Supplementary Procedures). National beacon register
L’application de ces règles entraîne, pour les organismes SAR étrangers désirant faire pénétrer des aéronefs ou des navires dans ces départements en vue d’y accomplir une mission SAR, l’obligation d’adresser un plan de vol ou un message équivalent donnant les détails complets sur les déplacements envisagés. La base de données d’enregistrement de balises 406 MHz (Registre National des Balises) doit être renseignée en temps réel de tout changement affectant une ELT, PLB. The application of these procedures requires that foreign SAR organisations wishing to send aircraft or ships into the french overseas departments of French Guiana, Martinique and Guadeloupe for SAR missions must file a flight plan or similar message giving full details of the planned movements Any change affecting an ELT, or a PLB must be recorded in real time in the national 406 MHz beacon registration database (National beacon register).
Ce plan de vol ou ce message devront être adressés : Les situations suivantes nécessitent une mise à jour de la base : This flight plan or message shall be sent to the following : The database must be updated in the following situation :
- à l’ARCC de Cayenne pour les missions devant se dérouler en Guyane ; - changement du propriétaire/exploitant ; - to Cayenne ARCC for missions taking place in french Guiana ; - change of owner/operator;
- à l’aérodrome de Fort-de-France – Aimé Césaire pour les missions devant se dérouler en Martinique ; - nouvelles coordonnées téléphoniques ; - to Fort-de-France Aimé Césaire airport for missions taking place in Martinique ; - new phone number ;
- à l’aérodrome de Pointe-à-Pitre – Le Raizet pour les missions devant se dérouler en Guadeloupe et dépendances. - pose/dépose d’une ELT… ; - to Le Raizet airport for missions taking place in Guadeloupe and its dependencies. - installation/removal of an ELT…;
L’organisme indiqué ci-dessus doit accuser réception de la demande et sauf indication contraire cet accusé de réception ne pourra signifier que l’autorisation est accordée. Celle-ci fait l’objet d’une réponse distincte. - modification dans l’utilisation de la balise de détresse (aéronautique, maritime ou terrestre). The above-mentioned body shall acknowledge receipt of the request. Unless otherwise specified, the acknowledgment of receipt does not imply that the request is granted: a separate reply shall be issued to that effect. - modification of the use of the emergency beacon (aeronautical, maritime or land).
Nota: Si une PLB peut être utilisée sur plusieurs aéronefs, toutes les immatriculations doivent être mentionnées dans le champ "Remarques". En toute rigueur, l’immatriculation renseignée dans le champ "Immatriculation" doit être celle de l’aéronef dans lequel se trouve la PLB. Note: If one PLB can be used on several aircraft, all the registration numbers must be entered in the "Comments" field.The registration number entered in the "Registration number" field must exactly correspond to that of the aircraft in which the PLB is put up.
3.6.11 3 Détresse – Urgence - Assistance en vol ESSAIS BALISES DE DETRESSE 406 MHZ 3.6.11 3 Distress – Emergency - Inflight assistance 406 MHZ BEACON TESTS
3.6.11.1 Règles et procédures à observer par les navigateurs aériens
L’attention des navigateurs aériens est appelée sur les nouvelles règles et procédures de détresse, d’urgence et d’assistance les concernant et qui sont rappelées ci-après (Réf. arrêté du 5 décembre 1973 définissant et réglementant certaines opérations d’assistance par moyens aéronautiques et son instruction d’application du 15 avril 1976 modifiée relative aux règles et procédures de détresse, d’urgence et d’assistance en vol).
Il est strictement interdit de tester les balises émettant sur 406 MHz en mode opérationnel.
3.6.11.1 Rules and procedures to be observed by pilots in command
Aviators are hereby informed of new rules and procedures concerning distress, emergency and assistance conditions (Ref. decree of 5th of December 1973 defining and regulating certain aeronautical assistance operations and its application instruction of 15th of April 1976 updated).
Testing the beacons transmitting on 406 MHz in operational mode is strictly prohibited.
Seule l’utilisation du dispositif intégré d’auto-test équipant certaines balises 406 MHz est autorisée. Only the use of the built in self-test system of some 406 MHz beacons is authorized.
3.6.11.2 Situation conduisant à la notion d’assistance Les essais devront être effectués conformément au manuel d’utilisation de la balise.
3.6.11.2 Situation requiring assistance The tests shall be performed in compliance with the beacon user manual.
Tout commandant de bord d’un aéronef en vol en difficulté doit être à même :
All pilot in command of aircraft experiencing difficulties in flight must be capable of :
- d’apprécier, selon les circonstances, la gravité de la situation ;- assessing the gravity of the situation in its context ;
- d’informer par des messages ou des signaux appropriés les organismes de contrôle :- informing control units (by means of suitable messages or signals) :
• des conséquences qui en découlent pour la poursuite du vol,• of the consequences on continued flight ;
• de l’aide souhaitée.• of the desired assistance.
Cette attitude conduit donc, commandants de bord et organismes de contrôle, à opérer une distinction entre une situation justifiant une assistance immédiate (état de détresse) et une situation simplement
préoccupante (état d’urgence).
This attitude therefore assumes that pilots in command and control units must discriminate between situations requiring immediate assistance (distress) and situations that are only causes for concern (emergency).
3.6.11.3 4 Définitions PEINES ENCOURUES POUR DECLENCHEMENT VOLONTAIRE DE BALISES DE DETRESSE 406 MHz 4 3.6.11.3 Définitions PENALTIES INCURRED IN CASE OF VOLUNTARY ACTIVATION OF 406 MHz EMERGENCY BEACONS
1) Etat de détresse L’article L39-7 du Code des postes et des communications électroniques (Chapitre V : Dispositions pénales) stipule que : 1) State of distress The article L39-7 of the "Code des postes et des communications électroniques" states that: (Chapter V: Penal provisions):
Un aéronef en vol est en état de détresse lorsqu’il court un danger grave et/ou imminent et qu’une assistance immédiate lui est nécessaire. Pour un aéronef déclaré ou présumé en état de détresse, une opération assistance est engagée immédiatement et, dans toute la mesure du possible, quelles que soient les circonstances Toute personne qui, sciemment, transmet ou met en circulation, par la voie radioélectrique, des signaux ou appels de détresse, faux ou trompeurs, est punie d'un an d'emprisonnement et de 3 750 euros d'amende ou de l'une de ces deux peines seulement. An aircraft in flight is in a state of distress when it is in serious and/or imminent danger and requires immediate assistance. When an aircraft is declared or assumed to be in distress, an assistance operation is initiated immediately and, as far as possible, regardless of the circumstances. Any person who, knowingly, transmits or puts into circulation, using radio means, false or deceptive distress signals or calls, is punished by one year of imprisonment and by a 3,750 euros fine or only by one of these two penalties.
2) Etat d’urgence Les appareils utilisés par le délinquant ou ses complices peuvent être confisqués. 2) State of emergency The devices used by the offender or his accomplices may be seized.
Un aéronef en vol est en état d’urgence lorsque sa sécurité ou celle d’une personne se trouvant à bord est menacée sans qu’une assistance immédiate lui soit nécessaire.An aircraft in flight is in a state of emergency when the safety of the aircraft or of any person on board is threatened, without requiring immediate assistance.
Pour un aéronef en état d’urgence, une opération assistance ne peut être engagée que sur demande du commandant de bord et avec l’accord de la personne ou de l’organisme qui prête assistance.An assistance operation for an aircraft in an emergency situation may only be initiated on request by the pilot in command and with the approval of the person or organisation providing the assistance.
3.6.7 3.6.11.4 Déclaration de l’état de détresse ou de l’état d’urgence PROCEDURES
GENERALITES
3.6.7 3.6.11.4 Declaring a state of distress or emergency PROCEDURES
GENERAL
L’état de détresse ou l’état d’urgence est déclaré par : L’autorisation d’entrée temporaire des moyens étrangers dans les départements d’outre-mer, de la GUADELOUPE, de la MARTINIQUE et de la GUYANE, se fera conformément aux règles contenues dans le DOC 7030 de l’O.A.C.I. (Procédures Complémentaires Régionales). A state of distress or emergency is declared by : Temporary authorizations for foreign SAR support to enter the French overseas départements of GUADELOUPE, MARTINIQUE and FRENCH GUIANA shall be issued in compliance with the procedures specified in ICAO document 7030 (Regional Supplementary Procedures).
- le commandant de bord de l’aéronef en difficulté ; L’application de ces règles entraîne pour les organismes SAR étrangers désirant faire pénétrer des aéronefs ou des navires dans les départements de la GUADELOUPE, de la MARTINIQUE et de la GUYANE en vue d’y accomplir une mission SAR l’obligation d’adresser un plan de vol ou un message équivalent donnant les détails complets sur les déplacements envisagés. - the pilot in command of the aircraft in difficulty ; The application of these procedures requires that foreign SAR organizations wishing to send aircraft or ships into the French overseas départements of Guadeloupe, Martinique and French Guiana for SAR missions must file a flight plan or similar message giving full details of the planned movements.
- les organismes de contrôle ou les tiers lorsqu’ils présument que la sécurité d’un aéronef est menacée. Ce plan de vol ou ce message devront être adressés : - the control units or third parties when it is assumed that the safety of an aircraft is threatened. This flight plan or message shall be sent to the following location(s):
Pour les organismes de contrôle : - à l’aérodrome de POINTE A PITRE LE RAIZET pour les missions devant se dérouler en GUADELOUPE et dépendances ; For control units : - to LE RAIZET airport in POINTE-A-PITRE for missions taking place in GUADELOUPE and its dependencies;
- l’état de détresse conduit nécessairement au déclenchement de la phase de détresse ; - à l’aérodrome de MARTINIQUE AIME CESAIRE pour les missions devant se dérouler en MARTINIQUE ; - a state of distress necessarily leads to the initiation of the distress phase; - to MARTINIQUE AIME CESAIRE Airport for missions taking place in MARTINIQUE;
- l’état d’urgence peut conduire au déclenchement de la phase d’alerte. - au RCC de CAYENNE pour les missions devant se dérouler en GUYANE. - a state of emergency may lead to the initiation of the alert phase. - to the CAYENNE RCC for missions taking place in FRENCH GUIANA.
Note : Par organismes de contrôle, il faut entendre les organismes assurant le contrôle du trafic aérien, les centres d’information en vol, les contrôles d’aérodromes, etc. L’organisme indiqué ci-dessus accusera réception de la demande et sauf indication contraire cet accusé de réception ne pourra signifier que l’autorisation est accordée. Celle-ci fera l’objet d’une réponse distincte. Note: Control units “include all units ensuring air traffic control, flight
information, airport ground control, etc.
The above-mentioned organization shall acknowledge receipt of the request. Unless otherwise specified, the acknowledgment of receipt does not imply that the request is granted: a separate reply shall be issued to that effect.
GUYANE - GUADELOUPE - MARTINIQUE - FRENCH GUIANA - GUADELOUPE - MARTINIQUE -
SAINT PIERRE & MIQUELON SAINT-PIERRE & MIQUELON
DETRESSE, URGENCE & ASSISTANCE EN VOL DISTRESS, EMERGENCY & INFLIGHT ASSISTANCE
3.6.11.5 Assistance REGLES ET PROCEDURES 3.6.11.5 Assistance RULES AND PROCEDURES
1) Un aéronef en état de détresse ou d’urgence peut avoir besoin L’attention des navigateurs aériens est appelée sur les nouvelles règles et procédures de détresse, d’urgence et d’assistance les concernant et qui sont rappelées ci-après (Réf. arrêté du 5 décembre 1973 définissant et réglementant certaines opérations d’assistance par moyens aéronautiques et Instruction d’Application du 15 avril 1976). 1) An aircraft in a state of distress or emergency may require Aviators are hereby informed of new rules and procedures concerning distress, emergency and assistance conditions (Ref. French decree dated December 5, 1973, defining and regulating certain aeronautical assistance operations, and Application Instructions dated April 15, 1976).
- d’éléments d’information lui permettant de poursuivre ou d’interrompre le vol, en particulier d’éléments de radionavigation ou de navigation observée ; - additional information allowing the aircraft to continue or to abort its flight, notably radionavigation or visual navigation data ;
I - d’être intercepté et éventuellement escorté lorsque les éléments d’information transmis par radio s’avèrent insuffisants ou que certaines manoeuvres à effectuer justifient assistance temporaire ou permanente d’un autre aéronef en vol. SITUATION CONDUISANT A LA NOTION D’ASSISTANCE I - interception and possible escorting when the information transmitted by radio is insufficient, or when some necessary operations justifiy temporary or permanent assistance by another aircraft in flight. SITUATIONS REQUIRING ASSISTANCE
2) Assistance consiste à entreprendre les opérations suivantes Tout commandant de bord d’un aéronef en vol en difficulté doit être à même : 2) Assistance involves undertaking the following operations All pilots in command of aircraft experiencing difficulties in flight must be capable of:
- communiquer à l’aéronef assisté, avec ou sans le concours d’un autre aéronef, des éléments nécessaires à la poursuite ou à l’interruption du vol en l’aidant à effectuer certaines manoeuvres ; - d’apprécier, selon les circonstances, la gravité de la situation ; - communicating to the assisted aircraft, with or without the aid of another aircraft, the information necessary to continue or abort the flight and to perform some manœuvres ; - assessing the gravity of the situation in its context;
- faire intercepter l’aéronef par un autre aéronef et le cas échéant, le faire escorter jusqu’à l’atterrissage en un lieu choisi ou imposé par les circonstances. - d’informer par des messages ou des signaux appropriés les organismes de contrôle : - having the aircraft intercepted by another aircraft and, if necessary, escorted until landing at a site selected or imposed by the circumstances. - informing control units (by means of suitable messages or signals:
Note : ces opérations sont exécutées en totalité ou en partie selon l’évolution de la situation de détresse ou d’urgence. . des conséquences qui en découlent pour la poursuite du vol, Note: some or all of these operations may be carried out depending on the evolution of the distress or emergency situation. . of the consequences on continued flight,
. de l’aide souhaitée. . of the desired assistance.
3.6.11.6 Moyens susceptibles de diriger ou de participer à des opérations d’assistance Cette attitude conduit donc, commandants de bord et organismes de contrôle, à opérer une distinction entre une situation justifiant une assistance immédiate (état de détresse) et une situation simplement préoccupante (état d’urgence). 3.6.11.6 3.6.11.6 Means of directing or participating in assistance operations

This attitude therefore assumes that pilots and control units must discriminate between situations requiring immediate assistance (distress) and situations that are only causes for concern (emergency).
Ces moyens peuvent être des aéronefs commerciaux ou privés, sur l’initiative du commandant de bord et, le cas échéant, avec l’accord de l’exploitant. Suitable means may include commercial or private aircraft at the discretion of the pilot in command and, when necessary, with the approval of the aircraft operator.
II 3.6.11.7 Règles à observer par les commandants d’aéronefs en difficulté DEFINITIONS II 3.6.11.7 Rules to be observed by aircraft commanders of aircraft in difficulty DEFINITIONS
2.1 1) Conduite à tenir par les commandants de bord d’aéronef pour signaler leur état de détresse et obtenir une assistance : Etat de détresse 2.1 1) Procedure for pilots in command to report a state of distress and obtain assistance State of Distress
Pour faire connaître ses difficultés et obtenir une assistance, le commandant de bord d’un aéronef en état de détresse appliquera les procédures définies ci-après, selon les circonstances. Un aéronef en vol est en état de détresse lorsqu’il court un danger grave et/ou imminent et qu’une assistance immédiate lui est nécessaire. Pour un aéronef déclaré ou présumé en état de détresse, une opération assistance est engagée immédiatement et, dans toute la mesure du possible, quelles que soient les circonstances. To report difficulties and obtain assistance, the pilot in command of an aircraft in distress shall apply the following procedures according to the circumstances. An aircraft in flight is in a state of distress when it is in serious and/or imminent danger and requires immediate assistance. When an aircraft is declared or assumed to be in distress, an assistance operation is initiated immediately and, as far as possible, regardless of the circumstances.
2.2 a) Contact radio bilatéral air sol maintenu : Etats d’urgence 2.2 a) Sustained two-way air-to-ground radio contact : State of Emergency
• émission d’un message de détresse ; Un aéronef en vol est en état d’urgence lorsque sa sécurité ou celle d’une personne se trouvant à bord est menacée sans qu’une assistance immédiate lui soit nécessaire. • transmit a distress message ; An aircraft in flight is in a state of emergency when the safety of the aircraft or of any person on board is threatened, without requiring immediate assistance.
• émission d’un signal de détresse, en branchant le radar secondaire : Pour un aéronef en état d’urgence, une opération assistance ne peut être engagée que sur demande du commandant de bord et avec l’accord de la personne ou de l’organisme qui prête assistance. • transmit a distress signal by configuring the secondary radar as follows: An assistance operation for an aircraft in an emergency situation may only be initiated on request by the pilot in command and with the approval of the person or organization providing the assistance.
- sur mode A code 7700 s’il s’agit d’un aéronef civil ; - to mode A code 7700 if civil aircraft,
- sur mode 3 code 77 EMERGENCY s’il s’agit d’un aéronef militaire.- to mode 3 code 77 EMERGENCY if military aircraft ;
• indication de la nature du danger et de la nature de l’assistance demandée;• indicate the nature of the danger and the type of assistance requested ;
• transmission de l’accusé réception de la réponse de l’organisme ou de l’aéronef qui prête assistance ;• acknowledge reception of the reply from the control organisation or aircraft providing assistance;
• application des directives transmises par l’organisme ou l’aéronef assistant.• follow the instructions transmitted by the assisting organisation or aircraft.
III b) Contact radio bilatéral air-sol non établi DECLARATION DE L’ETAT DE DETRESSE OU DE L’ETAT D’URGENCE III b) Two-way air-to-ground radio contact cannot be established DECLARING A STATE OF DISTRESS OR EMERGENCY
• application de la procédure d’interruption de communication air sol si les règles de l’air l’y obligent. L’état de détresse ou l’état d’urgence est déclaré par : • application of the air-to-ground communication interruption procedure if required by air regulations A state of distress or emergency is declared by:
• émission d’un signal de détresse, en branchant le radar secondaire : - le commandant de bord de l’aéronef en difficulté ; • transmission of a distress signal by configuring the secondary radar : - the pilot in command of the aircraft in difficulty;
- sur mode A code 7700 s’il s’agit d’un aéronef civil ; - les organismes de contrôle ou les tiers lorsqu’ils présument que la sécurité d’un aéronef est menacée. - to mode A code 7700 if civil aircraft, - the control units or third parties when it is assumed that the safety of an aircraft is threatened.
- sur mode 3 code 77 EMERGENCY s’il s’agit d’un aéronef militaire, en effectuant si possible un triangle de détresse destiné à alerter les centres de contrôle ; Pour les organismes de contrôle : - to mode 3 code 77 EMERGENCY if military aircraft and, if possible, fly a distress triangle pattern to alert the control centres: For control units:
- circuit à gauche en cas de panne radio totale à bord ; - l’état de détresse conduit nécessairement au déclenchement de la phase de détresse ; - counterclockwise in case of a total onboard radio failure - a state of distress necessarily entails the initiation of the distress phase;
- circuit à droite en cas de panne d’émission radio à bord. - l’état d’urgence peut conduire au déclenchement de la phase d’alerte. - clockwise in the event of an onboard radio transmitter failure. - a state of emergency may lead to the initiation of the alert phase.
• Exécution en cas d’interception, des signaux visuels réglementaires et application des directives de l’aéronef assistant. Note : Par organismes de contrôle, il faut entendre les organismes assurant le contrôle du trafic aérien, les centres d’information en vol, les contrôles d’aérodromes, etc. • In case of interception, perform the statutory visual signals and follow the instructions received from the assisting aircraft. Note: Control units “include all units ensuring air traffic control, flight information, airport ground control, etc.
IV 2) Conduite à tenir par les commandants de bord d’aéronef pour signaler leur état d’urgence et obtenir si nécessaire une assistance
Pour faire connaître ses difficultés et obtenir si nécessaire une assistance, le commandant de bord d’un aéronef en état d’urgence appliquera les procédures définies ci-après, selon les circonstances.
ASSISTANCE
IV 2) Procedure for pilots in command to report a state of emergency and obtain assistance if necessary

To report difficulties and obtain assistance, the pilot in command of an aircraft in a state of emergency shall apply the following procedures, according to the circumstances.

ASSISTANCE
4.1 a) Contact radio bilatéral air-sol maintenu : Un aéronef en état de détresse ou d’urgence peut avoir besoin 4.1 a) Sustained two-way air-to-ground radio contact : An aircraft in a state of distress or emergency may require
• émission d’un message d’urgence ; - d’éléments d’information lui permettant de poursuivre ou d’interrompre le vol, en particulier d’éléments de radionavigation ou de navigation observée ; • transmission of an emergency message; - additional information to allow the aircraft to continue or abort its flight, notably radionavigation or visual navigation data;
• émission d’un message de demande d’assistance en précisant : - d’être intercepté et éventuellement escorté lorsque les éléments d’information transmis par radio s’avèrent insuffisants ou que certaines manoeuvres à effectuer justifient assistance temporaire ou permanente d’un autre aéronef en vol. • transmission of a message requesting assistance, specifying :
- the nature of the danger;
- interception and possible escorting when the information transmitted by radio is insufficient, or when certain necessary maneuvers warrant temporary or permanent assistance by another aircraft in flight.
4.2 - la nature du danger ; Assistance consiste à entreprendre les opérations suivantes 4.2 - the nature of the danger; “Assistance” involves undertaking the following operations
- la nature de l’assistance souhaitée. - communiquer à l’aéronef assisté, avec ou sans le concours d’un autre aéronef, des éléments nécessaires à la poursuite ou à l’interruption du vol en l’aidant à effectuer certaines manoeuvres ; - the type of assistance requested; - communicating to the assisted aircraft, with or without the aid of another aircraft, the information necessary to continue or abort the flight and to perform certain maneuvers;
• transmission de l’accusé réception de la réponse de l’organisme ou de l’aéronef qui prête assistance ; - faire intercepter l’aéronef par un autre aéronef et le cas échéant, le faire escorter jusqu’à l’atterrissage en un lieu choisi ou imposé par les circonstances. • acknowledge reception of the reply from the control unit or from aircraft providing assistance; - having the aircraft intercepted by another aircraft and, if necessary, escorted until landing at a site selected or dictated by the circumstances.
• application des directives transmises par l’organisme ou l’aéronef assistant. Note : ces opérations sont exécutées en totalité ou en partie suivant l’évolution de la situation de détresse ou d’urgence. • follow the instructions transmitted by the assisting unit or aircraft. Note: some or all of these operations may be carried out depending on the evolution of the distress or emergency situation.
V b) Contact radio bilatéral air-sol non établi : MOYENS SUSCEPTIBLES DE DIRIGER OU DE PARTICIPER A DES OPERATIONS D’ASSISTANCE V Two-way air-to-ground radio contact cannot be established : MEANS OF DIRECTING OR PARTICIPATING IN ASSISTANCE OPERATIONS
• émission d’un signal d’urgence, en branchant le radar secondaire sur mode A7600 s’il s’agit d’un aéronef en CAG Ces moyens peuvent être des aéronefs commerciaux ou privés, sur l’initiative du commandant de bord et, le cas échéant, avec l’accord de l’exploitant. • transmit an emergency signal by setting the secondary radar to mode A7600 aircraft in CAG - General air traffic ; Suitable means may include commercial or private aircraft at the discretion of the pilot in command and, when necessary, with the approval of the aircraft operator.
• application de la procédure d’interruption des communications air sol si les règles de l’air l’y obligent ; • apply the air-to-ground communication interruption procedure if required by air regulations ;
• exécution en cas d’interception des signaux visuels réglementaires et application des directives de l’aéronef assistant.• in case of interception, perform the statutory visual signals and follow the instructions received from the assisting aircraft.
VI 3) Conduite à tenir par le commandant de bord pendant l’assistance : REGLES A OBSERVER PAR LES COMMANDANTS D’AERONEF EN DIFFICULTE VI 3) Procedures applicable to pilot in command during assistance RULES TO BE OBSERVED BY PILOTS IN COMMAND OF AIRCRAFT IN DIFFICULTY
6.1 L’aéronef assisté doit, dans la mesure du possible : Conduite à tenir par les commandants de bord d’aéronef pour signaler leur état de détresse et obtenir une assistance : 6.1 When possible, the assisted aircraft must : Procedure for Pilots to Report a State of Distress and Obtain Assistance
- se conformer aux directives de l’organisme de contrôle ou de l’aéronef assistant ; Pour faire connaître ses difficultés et obtenir une assistance, le commandant de bord d’un aéronef en état de détresse appliquera les procédures définies ci-après, selon les circonstances : - comply with the instructions issued by the control unit or the assisting aircraft; To report difficulties and obtain assistance, the pilot in command of an aircraft in distress shall apply the following procedures as warranted by the circumstances.
6.1.1 - garder l’écoute sur la fréquence de dernier contact ; - garder l’écoute sur la fréquence de dernier contact ; ; Contact radio bilatéral air sol maintenu : 6.1.1 - monitor the last radio contact frequency ; Sustained Two-Way Air-to-Ground Radio Contact
- répondre aux signaux visuels réglementaires. - une émission d’un message de détresse ; - respond to the regulatory visual signals. - transmit a distress message;
4) Cessation de l’assistance : - une émission d’un signal de détresse, en branchant le radar secondaire : 4) Termination of the assistance operation - transmit a distress signal by configuring the secondary radar as follows:
Hormis le cas de force majeure, l’opération d’assistance n’est interrompue qu’à la demande du commandant de bord de l’aéronef assisté ou lorsque l’assistance a été menée à son terme. . sur mode A7700 s’il s’agit d’un aéronef civil ; Except in abslolute necessity, the assistance operation shall be interrupted only on the request of the pilot in command of the assisted aircraft or when the assistance operation is led to its term. . to mode A7700 (civil aircraft),
. sur mode 3 code 77 EMERGENCY s’il s’agit d’un aéronef militaire. . to mode 3 code 77 EMERGENCY (military aircraft);
3.6.11.8 Règles à observer pour les aéronefs assistants - indication de la nature du danger et de la nature de l’assistance demandée; 3.6.11.8 Rules to be observed by the assisting aircraft - indicate the nature of the danger and the type of assistance requested;
1) Conduite à tenir par un aéronef assistant guidé du sol : Transmission de l’accusé réception de la réponse de l’organisme ou de l’aéronef qui prête assistance ; 1) Procedures applicable to assisting aircraft guided from the ground

Procedures applicable to assisting aircraft guided from the ground
The assisting aircraft shall :

- acknowledge reception of the reply from the control organization or aircraft providing assistance;
L’aéronef doit : - application des directives transmises par l’organisme ou l’aéronef assistant. The assisting aircraft shall : - follow the instructions transmitted by the assisting organization or aircraft.
a) se conformer aux instructions qui lui sont données par l’organisme de contrôle directeur de l’opération d’assistance; a) comply with the instruction given by the control organisation directing the assistance operation;
6.1.2 b) annoncer le «visuel» sur l’aéronef assisté; Contact radio bilatéral air-sol non établi 6.1.2 b) annoncer report visual contact with the assisted aircraft; Two-Way Air-to-Ground Radio Contact Cannot Be Established
6.1.2.1 c) demander à l’aéronef assisté, dès le visuel : Application de la procédure d’interruption de communication air sol si les règles de l’air l’y obligent. 6.1.2.1 c) as soon as visual contact is established, ask the assisted aircraft : Apply the air-to-ground communication interruption procedure if required by air regulations
6.1.2.2 • de mettre en service toutes les aides visuelles dont il dispose (phares d’atterrissage, éclairage cabine, feux de position, fusées éclairantes, etc...) si nécessaire ; Emission d’un signal de détresse, en branchant le radar secondaire : 6.1.2.2 • to actuate all available visual aids (landing light, cabin lights, position lights, flares, etc.) if necessary; Transmit a distress signal by configuring the secondary radar
• de répondre aux signaux réglementaires d’interception le cas échéant en cas de défaut de contact radio. - sur mode A7700 s’il s’agit d’un aéronef civil ; • to respond to statutory interception signals if applicable in the absence of radio contact; - to mode A7700 (civil aircraft), or
d) assurer l’escorte en respectant les normes ; - sur mode 3 code 77 EMERGENCY s’il s’agit d’un aéronef militaire, en effectuant si possible un triangle de détresse destiné à alerter les centres de contrôle ; d) escort the assisted aircraft in compliance with standard practice; - to mode 3 code 77 EMERGENCY (military aircraft) and, if possible, fly a distress triangle pattern to alert the control centers:
e) assurer l’anticollision avec l’aéronef assisté qu’il a en vue. - circuit à gauche en cas de panne radio totale à bord ; e) ensure collision avoidance with the assisted aircraft in visual contact. - counterclockwise in case of a total onboard radio failure
2) Conduite à tenir par un aéronef assistant non guidé du sol : - circuit à droite en cas de panne d’émission radio à bord. 2) Procedures applicable to unguided assisting aircraft from the ground : - clockwise in the event of an onboard radio transmitter failure.
6.1.2.3 L’aéronef doit : Exécution en cas d’interception, des signaux visuels réglementaires et application des directives de l’aéronef assistant. 6.1.2.3 The assisting aircraft must : In case of interception, perform the statutory visual signals and follow the instructions received from the assisting aircraft.
a) aviser l’organisme de contrôle avec lequel il est normalement en contact radio et se conformer le cas échéant aux instructions données par cet organisme dans le cadre du contrôle de la circulation aérienne, a) inform the control unit with which it is normally in radio contact, and comply with any instructions issued by that unit in the scope of its air traffic control function;
6.2 b) interroger et escorter l’aéronef assisté suivant les directives précisées aux alinéas c, d et e du paragraphe 3.6.11.8 1). Conduite à tenir par les commandants de bord d’aéronef pour signaler leur état d’urgence et obtenir si nécessaire une assistance : 6.2 b) question and escort the assisted aircraft in accordance with the instructions in subparagraphs c), d) and e) of paragraph 3.6.11.8 1). Procedure for Aircraft Pilots to Report a State of Emergency and Obtain Assistance if Necessary
6.2.1 3) Cessation de l’opération d’assistance : Contact radio bilatéral air-sol maintenu : 6.2.1 3) Termination of the assistance operation Sustained Two-Way Air-to-Ground Radio Contact
Hormis le cas de force majeure, l’opération d’assistance n’est interrompue qu’à la demande du commandant de bord de l’aéronef assisté ou lorsque l’assistance a été menée à son terme. - émission d’un message d’urgence ; Except in absolute necessity, the assistance operation shall be interrupted only at the request of the pilot in command of the assisted aircraft or when the assistance operation has been led to its term. - transmission of an emergency message;
- émission d’un message de demande d’assistance en précisant : - transmit a message requesting assistance, specifying:
3.6.11.9 Règles à observer par les commandants d’aéronefs       - la nature du danger ; 3.6.11.9 Rules to be observed by aircraft commanders       - the nature of the danger;
1) Témoins d’une situation mettant des personnes en péril :       - la nature de l’assistance souhaitée. 1) Pilots who witness a situation in which people are endangered :       - the type of assistance requested;
Lorsqu’un commandant d’aéronef est témoin d’une situation mettant des personnes en péril, il devra, à moins qu’il soit dans l’impossibilité de le faire, ou qu’il estime, suivant les conditions dans lesquelles il se trouve, qu’il n’est pas raisonnable ou utile de le faire : - transmission de l’accusé réception de la réponse de l’organisme ou de l’aéronef qui prête assistance ; When an aircraft commander of an aircraft witnesses a situation in which people are endangered, he shall proceed as indicated below unless it is impossible to do so or, based on the prevailing circumstances, he considers it is unnecessary to do so : - acknowledge reception of the reply from the control unit or from aircraft providing assistance;
• rester en vue des lieux, aussi longtemps qu’il le peut ou qu’il le juge nécessaire ; - application des directives transmises par l’organisme ou l’aéronef assistant. • remain within sight of the area for as long as he is able or considers it is necessary to do so ; - follow the instructions transmitted by the assisting unit or aircraft.
• aviser ou faire aviser selon le cas : • notify or have someone notify, as appropriate :
6.2.2 - le centre de contrôle régional CCR) qui avise à son tour l’ARCC ou l’ARSC   ; Contact radio bilatéral air-sol non établi : 6.2.2 - the area control center (ACC), which shall in its turn notify the ARCC or the ARSC ;
- le ou les organismes de contrôle les plus proches par les voies les plus rapides, - émission d’un signal d’urgence, en branchant le radar secondaire : sur mode A7600 s’il s’agit d’un aéronef en CAG - the control unit (s) nearest the scene by the fastest available means ; - transmit an emergency signal by setting the secondary radar to mode A7600 aircraft in CAG - General air traffic;
• transmettre aux organismes contactés le plus grand nombre possible de renseignements, notamment : - application de la procédure d’interruption des communications air sol si les règles de l’air l’y obligent ; • transmit the largest posible number of information to the contacted unit (s), notably: - apply the air-to-ground communication interruption procedure if required by air regulations;
- le type, l’identification et l’état de l’aéronef ou du navire et/ou le nombre et l’état des personnes vues ; - exécution en cas d’interception des signaux visuels réglementaires et application des directives de l’aéronef assistant. - the type, identification and condition of the aircraft or vessel and/or the number and condition of any persons observed; - in case of interception, perform the statutory visual signals and follow the instructions received from the assisting aircraft.
6.3 - la position et l’heure de la constatation de l’accident ou de la détresse; Conduite à tenir par le commandant de bord pendant l’assistance : 6.3

- the position and time of the accident or distress situation; Procedures Applicable to Command Pilots during Assistance
- les moyens de reconnaître les lieux de l’accident ou de la détresse ; L’aéronef assisté doit, dans la mesure du possible : - means of recognizing the place of the accident or distress situation; Where possible, the assisted aircraft shall:
• se conformer aux directives de l’ARCC ou de l’ARSC ou de tout autre organisme qui lui est désigné. - se conformer aux directives de l’organisme de contrôle ou de l’aéronef assistant ; • comply with the instructions issued by the ARCC or the ARSC or other designated organisation. - comply with the instructions issued by the control unit or the assisting aircraft;
- garder l’écoute sur la fréquence de dernier contact ; - monitor the last radio contact frequency;
Si aucune communication n’a pu être établie par l’ARCC ou l’ARSC ou tout autre organisme par le commandant d’aéronef arrivé le premier sur les lieux, celui-ci dirigera les opérations de tous les aéronefs arrivant après lui jusqu’à ce que, par accord mutuel, il laisse cette responsabilité à l’autorité ou à l’aéronef qui est le mieux en mesure de la prendre compte tenu des circonstances. Cet état de fait devra être clairement accepté par le directeur reconnu. - répondre aux signaux visuels réglementaires. If no communication has been established with the ARCCor the ARSC or another unit by the aircraft commander the first aircraft arrived on the scene, he shall lead the operations of all aircraft arriving after him until, by mutual consent, he leaves this responsibility to the authority or aircraft best able to assume it depending on the circumstances. This situation shall be clearly accepted by the person who assumes control of the operations. - respond to the statutory visual signals.
6.4 2) 2) Ayant connaissance : Cessation de l’assistance : 6.4 2) Informed of a :
a) d’un message ou signal de détresse Hormis le cas de force majeure, l’opération d’assistance n’est interrompue qu’à la demande du commandant de bord de l’aéronef assisté ou lorsque l’assistance a été menée à son terme. a) distress message or signal Except for reasons beyond the control of the parties concerned, the assistance operation shall be interrupted only at the request of the pilot in command of the assisted aircraft or upon completion of the assistance operation.
Lorsqu’un commandant d’aéronef intercepte un message ou signal de détresse ou en a connaissance par une source quelconque, il doit, tout en se conformant aux procédures de télécommunications en vigueur : When an aircraft commander intercepts a distress message or signal, or is informed by any means, he must proceed as follows in compliance with applicable telecommunications procedures :
• aviser ou faire aviser de la situation l’organisme de contrôle approprié (cf paragraphe 3.6.11.9 – 1) en lui communiquant tous éléments permettant de prêter assistance ;• notify or have someone notify the appropriate control organisation (refer to paragraph 3.6.11.9 – 1) and supply all information that could be useful in providing assistance ;
• s’il le juge utile et raisonnable, se diriger vers le lieu de la détresse après avoir obtenu le cas échéant les autorisations et instructions nécessaires du contrôle ;• if considered helpful and reasonable, move towards the distress scene after having obtained any necessary authorisations and instructions from the control organisation ;
• s’il le juge possible, se conformer aux directives du centre de coordination et de sauvetage ou de l’organisme de contrôle approprié.• if considered possible, comply with the instructions issued by the rescue coordination center or the appropriate control organisation.
b) d’une demande d’assistance par message ou signal «visuel» : L’aéronef doit : b) request for assistance by message or visual signal : The assisting aircraft shall:
Lorsqu’un commandant d’aéronef intercepte une demande d’assistance par message ou par signal visuel en tenant lieu, ou a connaissance d’une telle demande par une source quelconque, il doit en aviser le plus tôt possible l’organisme de contrôle ou de recherches et de sauvetage approprié (cf paragraphe 3.6.11.9 - 1). a) se conformer aux instructions qui lui sont données par l’organisme de contrôle directeur de l’opération d’assistance; When an aircraft commander intercepts a request for assistance by message or by a visual signal, or learns of such a request from any source, he shall notify the appropriate control or search and rescue unit as soon as possible (refer to paragraph 3.6.11.9 - 1). a) comply with the instruction given by the control organisation directing the assistance operation;
S’il décide de prêter lui-même assistance, il en informe l’organisme précité dans les meilleurs délais. Dans la mesure du possible, il se conforme aux directives qui peuvent lui être données. b) annoncer le «visuel» sur l’aéronef assisté; If he decides to provide assistance himself, he shall inform the above mentionned organisation without delay. When possible, he shall comply with any instructions issued. b) report visual contact with the assisted aircraft;
Note : pour toutes autres indications, consulter la Réglementation de la Circulation Aérienne (RAC 1 et RAC 5). c) demander à l’aéronef assisté, dès le visuel : Note: for further information, consult National regulations for Air Traffic Rules (RAC 1 and RAC 5). c) as soon as visual contact is established, ask the assisted aircraft:
- de mettre en service toutes les aides visuelles dont il dispose (phares d’atterrissage, éclairage cabine, feux de position, fusées éclairantes, etc...) si nécessaire ; - to actuate all available visual aids (landing light, cabin lights, position lights, flares, etc.) if necessary;
3.6.11.10 Procédurees de communications de détresse - de répondre aux signaux réglementaires d’interception le cas échéant en cas de défaut de contact radio. 3.6.11.10 Distress communication procedures - to respond to statutory interception signals if applicable in the absence of radio contact;
1) Transmissions d) assurer l’escorte en respectant les normes ; 1) Transmissions d) escort the assisted aircraft in compliance with standard practice;
Lorsqu’un aéronef est menacé d’un danger grave et imminent, et a besoin d’une aide immédiate, le COMMANDANT DE BORD doit donner l’ordre d’effectuer les opérations suivantes : e) assurer l’anticollision avec l’aéronef assisté qu’il a en vue. When an aircraft is threatened by a serious and imminent danger and is in need of immediate assistance, the PILOT IN COMMAND must give the order for the following operations to be carried out: e) ensure collision avoidance with the assisted aircraft in visual contact.
Transmettre sur la fréquence de route AIR/SOL désignée sur les tableaux d’installations radioélectriques et utilisée à ce moment, les signaux et le message de détresse comme indiqué ci-après : Transmit on the AIR-GROUND route frequency designated in the table of radio-electrical facilities and in use at the time, the signals and the distress message given below:
En radiotéléphonie : L’aéronef doit : By radiotelephony: The assisting aircraft shall:
• MAYDAY MAYDAY MAYDAY ICI (identification de l’aéronef, trois fois); a) aviser l’organisme de contrôle avec lequel il est normalement en contact radio et se conformer le cas échéant aux instructions données par cet organisme dans le cadre du contrôle de la circulation aérienne, • MAYDAY MAYDAY MAYDAY THIS IS (identification of the aircraft, three times); a) inform the control unit with which it is normally in radio contact, and comply with any instructions issued by that unit in the scope of its air traffic control function;
• La fréquence radio utilisée pour la transmission ; b) interroger et escorter l’aéronef assisté suivant les directives précisées aux alinéas c, d et e du paragraphe 7.1. • the radio frequency used for the transmission; b) interrogate and escort the assisted aircraft in accordance with the instructions in subparagraphs c), d) and e) of paragraph 7.1.
• Message de détresse (deux périodes de dix secondes pendant lesquelles le microphone doit rester branché) ; • Distress message (two ten-second periods during which the microphone must remain connected);
• indicatif de l'aéronef (une fois) ;• call sign of aircraft (once) ;
Si l’aéronef ne peut établir la communication sur la fréquence de route AIR/SOL désignée, la transmission des signaux et du message de détresse désignés ci-dessus sera faite sur toute fréquence disponible pour établir le contact avec n’importe quelle station terrestre, mobile ou radio goniométrique et, en particulier, sur l’une des fréquences spécifiées dans le tableau des fréquences de détresse en indiquant au préalable la nouvelle fréquence sur laquelle l’aéronef transmettra. Hormis le cas de force majeure, l’opération d’assistance n’est interrompue qu’à la demande du commandant de bord de l’aéronef assisté ou lorsque l’assistance a été menée à son terme. If the aircraft is unable to establish communication on the designated AIR/GROUND route frequency, the signals and the distress message defined above are to be transmitted on any available frequency, such as to establish contact with any land, mobile or direction-finding station and, in particular, on one of the frequencies specified in the table of distress frequencies, firstly indicating the new frequency on which the aircraft will be transmitting. Except for reasons beyond the control of the parties concerned, the assistance operation shall be interrupted only at the request of the pilot in command of the assisted aircraft or upon completion of the assistance operation.
Si le temps et la situation géographique le permettent, et si la station d’émission radioélectrique d’un aéronef est équipée en conséquence, l’appel et le message de détresse seront également transmis sur la ou les fréquences maritimes appropriées (500 KHz A1/A2 ou 2182 KHz A3) afin d’alerter les navires et les stations côtières qui seraient dans son voisinage.If the weather and the geographic situation allow them and if the aircraft radio transmitting station is equipped, the call and the distress message are also to be transmitted on the appropriate marine frequency (ies) (500 KHz A1/A2 or 2182 KHz A3), in order to alert ships and coastal stations which may be in the vicinity.
Dans ce cas, l’appel doit être précédé si possible, du signal automatique d’alarme spécifié sur le tableau des fréquences de détresse, en émission A1/A2 (500 KHz) ou A3 (2182 KHz).In this case, the call must if possible be preceded by the automatic alarm signal specified in the table of distress frequencies, by an A1/A2 (500 MHz) or A3 (2182 KHz) transmission.
Lorsque les circonstances le permettent, il est recommandé que l’émission du signal de détresse soit séparée de la fin du signal d’alarme par un intervalle de deux minutes.When circumstances allow it, it is recommended that the transmission of the distress signal be separated from the end of the alarm signal by a period of two minutes.
Imposer le silence, s’il y a lieu, par l’emploi du groupe “QRT SOS” (graphie) ou de l’expression “SILENCE MAYDAY” (phonie).Impose silence, if necessary, by using the group “QRT SOS” (*) or the expression “SILENCE MAYDAY” (voice).
2) Dispositions diverses Lorsqu’un commandant d’aéronef est témoin d’une situation mettant des personnes en péril, il devra, à moins qu’il soit dans l’impossibilité de le faire, ou qu’il estime, suivant les conditions dans lesquelles il se trouve, qu’il n’est pas raisonnable ou utile de le faire 2) Miscellaneous provisions When a pilot in command of an aircraft witnesses a situation in which persons are endangered, he shall proceed as indicated below unless it is impossible to do so or, based on the prevailing circumstances, he considers it unnecessary to do so:
L’appel de détresse sera suivi aussitôt que possible d’un message de détresse, qui lorsqu’il est émis par une station d’émission radioélectrique d’un aéronef comprendra : - rester en vue des lieux, aussi longtemps qu’il le peut ou qu’il le juge nécessaire ; The distress call is to be followed as soon as possible by a distress message, which when it is transmitted by an aircraft radio transmitting station is to consist of : - remain within sight of the area for as long as he is able or considers it necessary to do so;
• le signal radio téléphonique de détresse MAYDAY ; - aviser ou faire aviser selon le cas : • the radiotelephonic distress signal MAYDAY ; - notify or have someone notify, as appropriate:
• l’indicatif d’appel ou l’identification de la station en détresse ;      . le centre de contrôle régional (CCR) qui avise à son tour le centre de coordination de sauvetage ; • the call sign or identification of the station in distress ;      . the area control center (ACC), which shall in turn notify the rescue coordination center;
• la nature de la détresse et le genre d’assistance demandée ;      . le ou les organismes de contrôle les plus proches par les voies les plus rapides, • the nature of the distress and the kind of assistance requested ;      . the control unit (s) nearest the scene by the fastest available means,
• des précisions sur sa position et, s’il en a le temps, l’heure de cette position ; - transmettre aux organismes contactés le plus grand nombre possible de renseignements, notamment : • details of its position and, if it has the time, the time of that position ; - supply the maximum possible amount of information to the unit (s) contacted, notably:
• l’altitude, le niveau de vol ou la hauteur de l’aéronef ;      . le type, l’identification et l’état de l’aéronef ou du navire et/ou le nombre et l’état des personnes vues ; • the altitude, the flight level or the height of the aircraft ;      . the type, identification and condition of the aircraft or vessel and/or the number and condition of any persons observed;
• tout autre renseignement pouvant faciliter le sauvetage (notamment l’intention du commandant de bord, par exemple un amerrissage forcé ou un atterrissage à tous risques).       . la position et l’heure de la constatation de l’accident ou de la détresse; • any other information likely to help for the rescue operation (notably the aircraft commander’s intentions, for example, ditching or forced landing).      . the position and time of the accident or distress situation;
Immédiatement avant la chute, l’atterrissage ou l’amerrissage forcé d’un aéronef, ainsi qu’avant son abandon total, les appareils radioélectriques seront, si cela ne semble pas augmenter les risques d’incendie, et si les conditions le permettent, placés en position d’émission continue (en phonie, micro branché ; en graphie, manipulateur bloqué sur contact). . les moyens de reconnaître les lieux de l’accident ou de la détresse ; Immediately prior to the crash, landing or ditching of an aircraft, as well as before total abandonment, the radio apparatus should, if it is considered that there is no additional risk of fire and if circumstances permit it, be set for continuous transmission (in voice mode, microphone switched on; in continued wave, key fixed to contact). . means of recognizing the place of the accident or distress situation;
Lorsque l’aéronef ne sera plus en détresse, la station d’émission radioélectrique d’un aéronef transmettra, sur la ou les fréquences utilisées pour la transmission du message de détresse, un message annulant l’état de détresse, conformément aux procédures en vigueur. - se conformer aux directives du RCC ou de tout autre organisme qui lui est désigné. When the aircraft is no longer in distress, the aircraft radio transmitting station shall transmit, on the same frequency, or frequencies, on which the distress message was sent, a message cancelling the state of distress, in accordance with the current procedures. - comply with the instructions issued by the rescue coordination center or other designated organization.
Si aucune communication n’a pu être établie par le RCC ou tout autre organisme par le commandant d’aéronef arrivé le premier sur les lieux, celui-ci dirigera les opérations de tous les aéronefs arrivant après lui jusqu’à ce que, par accord mutuel, il laisse cette responsabilité à l’autorité ou à l’aéronef qui est le mieux en mesure de la prendre compte tenu des circonstances. Cet état de fait devra être clairement accepté par le directeur reconnu. If no communication has been established with the rescue coordination center or another unit by the pilot commanding the first aircraft to arrive on the scene, he shall direct the operations of all subsequently arriving aircraft until, by mutual consent, he relinquishes this responsibility to the authority or aircraft best able to assume it under the circumstances. This situation shall be clearly accepted by the person who assumes control of the operations.
3) Procédures et signaux 3) Procedures and signals used
Fréquences utilisables en cas d’urgence, de détresse ou d’assistance Lorsqu’un commandant d’aéronef intercepte un message ou signal de détresse ou en a connaissance par une source quelconque, il doit, tout en se conformant aux procédures de télécommunications en vigueur : Frequences available for emergency, distress or assistance When an aircraft command pilot intercepts a distress message or signal, or is informed of such a message or signal by any means, he shall proceed as follows in compliance with applicable telecommunications procedures:
Les navigateurs aériens ont le plus grand intérêt à étudier à l’avance, en fonction des équipements de bord disponibles et pour chaque tronçon de route, les dispositions qu’ils seraient amenés à prendre, le cas échéant, pour l’émission de messages ou de signaux d’urgence ou de détresse, ou le déclenchement du mode et du code SSR appropriés. - aviser ou faire aviser de la situation l’organisme de contrôle approprié (Cf paragraphe 8.1) en lui communiquant tous éléments permettant de prêter assistance Air navigators have the greatest interest to forecast action to take, when necessary, for transmission or emergency or distress messages or signals, or for actuation of required SSR mode and code, taking into account the available airborne equipment for any route segment. - notify or have someone notify the appropriate control organization (paragraph 8.1) and supply all information that could be useful in providing assistance;
A cette fin, les fréquences désignées devront être choisies parmi celles qui font l’objet du tableau ci-après : - s’il le juge utile et raisonnable, se diriger vers le lieu de la détresse après avoir obtenu le cas échéant les autorisations et instructions nécessaires du contrôle ; For that, the frequencies to use shall be selected among those indicated hereafter : - if considered beneficial and reasonable, approach the distress scene after having obtained any necessary authorizations and instructions from the control organization;
- s’il le juge possible, se conformer aux directives du centre de coordination et de sauvetage ou de l’organisme de contrôle approprié. - if considered feasible, comply with the instructions issued by the rescue coordination center or the appropriate control organization.
8.2.2 D’une demande d’assistance par message ou signal «visuel» : 8.2.2 Request for Assistance by Message or Visual Signal
Lorsqu’un commandant d’aéronef intercepte une demande d’assistance par message ou par signal visuel en tenant lieu, ou a connaissance d’une telle demande par une source quelconque, il doit en aviser le plus tôt possible l’organisme de contrôle ou de recherches et de sauvetage approprié (Cf paragraphe 8.1). When an aircraft commander intercepts a request for assistance by message or by a visual signal, or learns of such a request from any source, he shall notify the appropriate control or search and rescue unit (refer to paragraph 8.1) as soon as possible.
S’il décide de prêter lui-même assistance, il en informe l’organisme précité dans les meilleurs délais. Dans la mesure du possible, il se conforme aux directives qui peuvent lui être données. If he decides to provide assistance himself, he shall inform the abovementionned organization without delay. Where possible, he shall comply with any instructions issued.
Note : pour toutes autres indications, consulter la Réglementation de la Circulation Aérienne (RAC 1 et RAC 5). Note: for further information, consult National regulations for Air Traffic Rules (RAC 1 and RAC 5).
IX COMMUNICATIONS DE DETRESSE IX DISTRESS COMMUNICATIONS PROCEDURES
Rappel de Procédures Procedures recall
9.1 Transmissions 9.1 Transmissions
Lorsqu’un aéronef est menacé d’un danger grave et imminent, et a besoin d’une aide immédiate, le COMMANDANT de BORD doit donner l’ordre d’effectuer les opérations suivantes : When an aircraft is threatened by a grave and imminent danger and is in need of immediate assistance, the AIRCRAFT COMMANDER must give the order for the following operations to be carried out:
Transmettre sur la fréquence de route AIR/SOL désignée sur les tableaux d’installations radioélectriques et utilisée à ce moment, les signaux et le message de détresse comme indiqué ci-après : Transmit on the AIR-GROUND route frequency designated in the table of radio-electrical facilities and in use at the time, the signals and the distress message given below:
En radiotéléphonie : By radiotelephony:
- MAYDAY MAYDAY MAYDAY ICI (identification de l’aéronef, trois fois) ; - MAYDAY MAYDAY MAYDAY THIS IS (identification of the aircraft, three times );
- la fréquence radio utilisée pour la transmission ; - the radio frequency used for the transmission;
- Message de détresse (deux périodes de dix secondes pendant lesquelles le microphone doit rester branché) ; - Distress message (two ten-second periods during which the microphone must remain connected);
- Indicatif de l’aéronef (une fois) ; - Call sign of the aircraft (once);
- En radiotélégraphie (cadence lente : 16 mots/minute) ; - In radiotelephony (at slow speed: 16 words/minute);
- SOS SOS SOS DE (indicatif d’appel de l’aéronef, trois fois ; - SOS SOS SOS FROM (call sign of the aircraft, three times);
- Message de détresse (deux traits de 10 secondes environ) ; - Distress message (two dashes approximately 10 seconds);
- Indicatif d’appel (une fois) ; - Call sign (once);
- AR ; - AR;
- K. - K.
Si l’aéronef ne peut établir la communication sur la fréquence de route AIR/SOL désignée, la transmission des signaux et du message de détresse désignés ci-dessus sera faite sur toute fréquence disponible pour établir le contact avec n’importe quelle station terrestre, mobile ou radio goniométrique et, en particulier, sur l’une des fréquences spécifiées dans le tableau des fréquences de détresse en indiquant au préalable la nouvelle fréquence sur laquelle l’aéronef transmettra. If the aircraft is unable to establish communication on the designated AIR/GROUND route frequency, the signals and the distress message defined above are to be transmitted on any available frequency, such as to establish contact with any land, mobile or direction-finding station and, in particular, on one of the frequencies specified in the table of distress frequencies, firstly indicating the new frequency on which the aircraft will be transmitting.
Si le temps et la situation géographique le permettent, et si la station de l’aéronef est équipée en conséquence, l’appel et le message de détresse seront également transmis sur la ou les fréquences maritimes appropriées (500 KHZ A1/A2 ou 2182 KHZ A3) afin d’alerter les navires et les stations côtières qui seraient dans son voisinage. If time and the geographic situation allow and if the aircraft station is so equipped, the call and the distress message are also to be transmitted on the appropriate marine frequency (ies) (500 KHZ A1/A2 or 2182 KHZ A3), in order to alert ships and coastal stations which may be in the vicinity.
Dans ce cas, l’appel doit être précédé si possible, du signal automatique d’alarme spécifié sur le tableau des fréquences de détresse, en émission A1/A2 (500 KHZ) ou A3 (2182 KHZ). In this case, the call must if possible be preceded by the automatic alarm signal specified in the table of distress frequencies, by an A1/A2 (500 MHZ) or A3 (2182 KHZ) transmission. When circumstances permit, it is recommended that the transmission of the distress signal be separated from the end of the alarm signal by a period of two minutes.
Lorsque les circonstances le permettent, il est recommandé que l’émission du signal de détresse soit séparée de la fin du signal d’alarme par un intervalle de deux minutes.
Imposer le silence, s’il y a lieu, par l’emploi du groupe “QRT SOS” (graphie) ou de l’expression “SILENCE MAYDAY” (phonie). Impose silence, if necessary, by using the group “QRT SOS” (*) or the expression “SILENCE MAYDAY” (voice).
9.2 Dispositions diverses 9.2 Miscellaneous provisions
L’appel de détresse sera suivi aussitôt que possible d’un message de détresse, qui lorsqu’il est émis pa r une station d’aéronef comprendra : The distress call is to be followed as soon as possible by a distress message, which when it is transmitted by an aircraft station is to consist of:
- le signal radio téléphonique de détresse MAYDAY ; - the radiotelephonic distress signal MAYDAY;
- l’indicatif d’appel ou l’identification de la station en détresse ; - the call sign or identification of the station in distress;
- la nature de la détresse et le genre d’assistance demandée ; - the nature of the distress and the kind of assistance requested;
- des précisions sur sa position et, s’il en a le temps, l’heure de cette position - details of its position and, if it has the time, the time of that position;
- l’altitude, le niveau de vol ou la hauteur de l’aéronef ; - the altitude, the flight level or the height of the aircraft;
- tout autres renseignements pouvant faciliter le sauvetage (notamment l’intention du commandant de bord, par exemple un amerrissage forcé ou un atterrissage à tous risques). - any other information likely to assist rescue (notably the aircraft commander’s intentions, for example, ditching or forced landing).
Immédiatement avant la chute, l’atterrissage ou l’amerrissage forcé d’un aéronef, ainsi qu’avant son abandon total, les appareils radioélectriques seront, si cela ne semble pas augmenter les risques d’incendie, et si les conditions le permettent, placés en position d’émission continue (en phonie, micro branché ; en graphie, manipulateur bloqué sur contact). Immediately prior to the crash, landing or ditching of an aircraft, as well as before total abandonment, the radio apparatus should, if it is considered that there is no additional risk of fire and if circumstances permit, be set for continuous transmission (in voice mode, microphone switched on; in continued wave, key fixed to contact).
Lorsque l’aéronef ne sera plus en détresse, la station d’aéronef transmettra, sur la ou les fréquences utilisées pour la transmission du message de détresse, un message annulant l’état de détresse, conformément aux procédures en vigueur. When the aircraft is no longer in distress, the aircraft station shall transmit, on the same frequency, or frequencies, on which the distress message was sent, a message cancelling the state of distress, in accordance with the current procedures.
9.3 Procédures et signaux 9.3 Procedures and signals used
Fréquences utilisables en cas d’urgence, de détresse ou d’assistance Frequences available for emergency, distress or assistance
Les navigateurs aériens ont le plus grand intérêt à étudier à l’avance, en fonction des équipements de bord disponibles et pour chaque tronçon de route, les dispositions qu’ils seraient amenés à prendre, le cas échéant, pour l’émission de messages ou de signaux d’urgence ou de détresse, ou le déclenchement du mode et du code SSR appropriés. Air navigators have the greatest interest to forecast action to take, when necessary, for transmission or urgency or distress messages or signals, or for actuation of required SSR mode and code, taking into account the available airborne equipment for any route segment.
A cette fin, les fréquences désignées devront être choisies parmi celles qui font l’objet du tableau ci-après : For that, the frequencies to use shall be selected among those indicated hereafter:
FréquenceType d'ondeUsage normalVeille assurée par (ou observations)
FrequencyWave typeNormal useWatch operated by (or remarks)
Toutes fréquences de routeA3Liaison AIR/SOLStations Aéronautiques des Services de la Circulation Aérienne.
en service HF ou VHFStations Aéronautiques des Réseaux HF .
Any available en-route AIR/GROUND contact

Aeronautical Stations of Air Traffic Services .

HF or VHF frequency Aeronautical Stations of HF Networks.
121.5 MHz A3 Fréquence aéronautique - Centres de contrôle régionaux /Area control centres
(1) d’urgence
- Centres de contrôle militaires /Military control centres
- Selon l’aérodrome /Depending on aerodrome
Aeronautical urgency - Area control centres
frequency - Military control centres
- Depending on aerodrome
243.0 MHzA3

Fréquence UHF d’urgence

- Centres de contrôle militaires /Military control centres

(1)(militaire)
Emergency UHF frequency Military control centres
( military )
2182 kHz A3 Fréquence internationale de détresse en radiotéléphonie (Service mobile maritime) Veille permanente assurée par le MRCC/CROSS/AG. la plupart des stations côtières des PTT du Service mobile Maritime.
Cette veille n’est pas assurée de façon permanente par les navires.
Les signaux de détresse émis sur cette fréquence pendant les périodes de silence international : H + 00 à H + 03 et H + 30 à H + 33 auront le maximum d’efficacité.
International distress frequency in radiotelephony (maritime mobile service) Permanent watch operated by the theMRCC/CROSS/AG. most of PTT coastal stations of
This watch is not assured continuously by the ships.
The signals transmitted on this frequency during the period of international silence: H + 00 to H + 03 and H + 30 to H + 33 will be the most efficient.
the maritime mobile service.
Toutes fréquences VHF utilisées par les services de la Circulation Aérienne A3 Liaison AIR/SOLSelon l’aérodrome
All VHF frequencies used by the Air Traffic ServicesAIR/GROUND contactDepending on aerodrome
(1) Pour mémoire, sur ces fréquences peuvent être reçues les émissions de radiobalises de détresse, de survie ou de dispositifs de localisation automatique (ELBA).
Mentionned as a reminder, the emission of the distress beacon, survival radio equipment or emergency location beacon aircraft, can be received on these frequencies.
(2) Le signal d’alarme radiotéléphonique se compose de deux signaux à fréquence audible transmis alternativement. L’un à une fréquence de 2200 Hz, l’autre de 1300 Hz. Chacun d’eux est émis pendant une durée de 250 millisecondes.
The alarm signal in radiotelephony comprises two audiofrequency signals transmitted alternately. One at a frequency of 2200 Hz, one other of 1300 Hz. Each one is transmitted during a 250 milliseconds period.

X RECEPTION DE SIGNAUX DE RADIOBALISES DE DETRESSE. X RECEPTION OF SIGNALS FROM DISTRESS BEACONS
ALARMES INTEMPESTIVES - RECOMMANDATIONS FALSE ALARM SIGNALS - RECOMMENDATIONS
-Rappel des causes d’alarmes intempestives -Recall of the false alarm causes
3.6.11.11 Réception de signaux de radiobalises de détresse à déclenchement automatique (RBDA) Chocs, accélérations et décélérations ‘’hors norme’’, l’interrupteur de la radiobalise étant sur ‘’AUTOMATIQUE’’ (ex. : vibrations pour hélicoptères, figures de voltige, turbulences et atterrissages brutaux pour tous les aéronefs). 3.6.11.11 Reception of signals from distress beacons with automatic triggering Shocks, accelerations and decelerations ‘"out of standard”, the beacon being switched on ‘"automatic” run (for instance vibrations for helicopters, faces of acrobatics, turbulences and rough landings for all aircraft).
Alarmes intempestives - Recommandations Armement accidentel de la radiobalise sur ‘’MANUEL’’ (ex. : maintenance, réparations sur aéronefs). False alarm signals - Recommendations Unintentional switching the beacon on ‘’ manual" set or button (for instance during maintenance or repairing operation on aircraft)
1) Rappel des causes d’alarmes intempestives Mauvais état général de la radiobalise : circuits, contacts (suivi et entretien insuffisants). 1) Reminder of the false alarm causes Beacon in a general bad condition: circuits, contact-makers (poor inspection and maintenance).
• Chocs, accélérations et décélérations ‘’hors norme’’, l’interrupteur de la radiobalise étant sur ‘’AUTOMATIQUE’’ (ex. : vibrations pour hélicoptères, figures de voltige, turbulences et atterrissages brutaux pour tous les aéronefs). Tests d’émission non autorisés (méconnaissance des règlements). • Shocks, accelerations and decelerations ‘"out of standard”, the beacon being switched on "automatic” run (for instance vibrations for helicopters, faces of acrobatics, turbulences and rough landings for all aircraft). Emission test not authorized (regulations not known).
• Armement accidentel de la radiobalise sur ‘’MANUEL’’ (ex. : maintenance, réparations sur aéronefs). • Unintentional switching the beacon on ‘’ manual" set or button (for instance during maintenance or repairing operation on aircraft)
• Mauvais état général de la radiobalise : circuits, contacts (suivi et entretien insuffisants). • Beacon in a general bad condition: circuits, contact-makers (poor inspection and maintenance). The beacon is on order (for service):
• Tests d’émission non autorisés (méconnaissance des règlements). AVANT LE VOL, s’assurer de la présence de la radiobalise à bord et de la position de l’interrupteur sur ‘’AUTOMATIQUE’’ (check list). • Emission test not allowed (regulations not known). BEFORE TAKE-OFF, make sure of the presence of the beacon on board and the switch on ‘’AUTOMATIQUE’’ run (check list).
NE PROCEDER A AUCUN ESSAI D’EMISSION de la radiobalise (afin de ne pas générer de fausses alarmes et d’éviter les risques d’un mauvais positionnement de l’interrupteur). DO NOT CARRY OUT ANY EMISSION TEST of the beacon (in order to prevent the beacon from initiating a false alarm and avoid the risk of a faulty operation of the switch).
2) Recommandations pour réduire le taux d’alarmes intempestives. CALER LE RECEPTEUR VHF DE L’APPAREIL SUR 121.5 MHz pour vérifier si la radiobalise est ou non en émission : 2) Recommendations to reduce the rate of false alarms PUT THE VHF RECEIVER OF THE BEACON ON 121.5 MHz to test check if the beacon is emetting or not:
• La radiobalise est en service : - SYSTEMATIQUEMENT : • The beacon is in use : - SYSTEMATICALLY:
- AVANT LE VOL, s’assurer de la présence de la radiobalise à bord et de la position de l’interrupteur sur ‘’AUTOMATIQUE’’ (check list).     - après la mise en route du moteur ; - BEFORE TAKE-OFF, make sure of the presence of the beacon on board and the switch on ‘’AUTOMATIC’’ run (check list).     - after starting engine,
- NE PROCEDER A AUCUN ESSAI D’EMISSION de la radiobalise (afin de ne pas générer de fausses alarmes et d’éviter les risques d’un mauvais positionnement de l’interrupteur).     - après tout accident, atterrissage forcé ou même atterrissage sur piste un peu brutal, - DO NOT CARRY OUT ANY EMISSION TEST of the beacon (in order to prevent the beacon from initiating a false alarm and avoid the risk of a faulty operation of the switch).     - after any accident, forced landing or even a little bit rough landing on runway,
- CALER LE RECEPTEUR VHF DE L’APPAREIL SUR 121.5 MHz pour vérifier si la radiobalise est ou non en émission :     - à la fin du vol, après l’arrêt du moteur. - PUT THE VHF RECEIVER OF THE BEACON ON 121.5 MHz to test check if the beacon is emetting or not :     - at the end of the flight, after engine stopped.
SYSTEMATIQUEMENT : AUSSI SOUVENT QU’IL SERA NECESSAIRE AU COURS DU VOL, si le pilote craint qu’une circonstance particulière ait pu déclencher la radiobalise. SYSTEMATICALLY : AS OFTEN AS NECESSARY DURING THE FLIGHT, if the pilot fears that a particular circumstance could have activated the beacon.
- après la mise en route du moteur ; - after engine start-up procedure,
- après tout accident, atterrissage forcé ou même atterrissage sur piste un peu brutal, - after any accident, forced landing or even a little bit rough landing on runway,
- à la fin du vol, avant l’arrêt du moteur. Si cela est possible, arrêter immédiatement l’émission de la balise (cas d’une radiobalise accessible) et signaler sans délai cette émission intempestive à l’organisme de la circulation aérienne compétent (CIV, CCR, APP ou TWR). Cette dernière mesure a pour objectif d’éviter des recherches et d’accaparer inutilement les services concernés. Si l’émission ne peut être arrêtée immédiatement (cas d’une balise inaccessible, par exemple) : - at the end of the flight, before stopping the engine. If possible, immediately stop the beacon emission (when such a beacon is accessible on board) and advise the competent air traffic unit (FIS, ACC, APP, TWR): such an action is taken in order to avoid unnecessary search operations. If the emission immediately cannot be stopped (when the beacon is not accessible on board):
- AUSSI SOUVENT QU’IL SERA NECESSAIRE AU COURS DU VOL, si le pilote craint qu’une circonstance particulière ait pu déclencher la radiobalise. - au sol : demander l’aide d’une personne compétente qui puisse accéder à la radiobalise, vérifier le positionnement de l’interrupteur, et le cas échéant, le basculer sur ‘’ARRET’’, signaler le fait à la tour de contrôle d’aérodrome, - AS OFTEN AS NECESSARY DURING THE FLIGHT, if the pilot fears that a particular circumstance could have activated the beacon. - on ground: request the assistance of a competent person able to reach the beacon, check the switch, and, if necessary, switch it on “ARRET” position, advise the control tower of the aerodrome of such an action.
- En cas de fonctionnement intempestif constaté : - en vol : après avoir signalé l’incident à l’organisme de la circulation aérienne comme indiqué ci-dessus, lui demander toutes directives éventuelles qui pourront être, selon les circonstances : poursuite ou non du vol, atterrissage dans les meilleurs délais. When it is obvious that the beacon has emitted a false alarm : - in flight: after having reported the event to the air traffic unit, ask for any instruction which possibly might be, as circumstances may require: either proceeding, either landing as soon as possible.
o Si cela est possible, arrêter immédiatement l’émission de la balise (cas d’une radiobalise accessible) et signaler sans délai cette émission intempestive à l’organisme de la circulation aérienne compétent (CIV, CCR, APP ou TWR). Cette dernière mesure a pour objectif d’éviter des recherches et d’accaparer inutilement les services concernés. La radiobalise n’est pas en service : o If possible, stop immediately the beacon emission (case of a beacon accessible on board) and without delay to advise the appropriate air traffic unit (FIS, ACC, APP, TWR). That action is taken in order to avoid unnecessary search operations. The beacon is out of order:
o Si l’émission ne peut être arrêtée immédiatement (cas d’une balise inaccessible, par exemple) : Radiobalise hors service. Intervention du personnel d’entretien : o If the emission cannot be stopped immediately (case of a beacon inaccessible on board for example) : Beacon out of order. Intervention of maintenance staff:
• au sol : demander l’aide d’une personne compétente qui puisse accéder à la radiobalise, vérifier le positionnement de l’interrupteur, et le cas échéant, le basculer sur ‘’ARRET’’, signaler le fait à la tour de contrôle d’aérodrome, - faire placer sur la RBDA ou sur la commande de contrôle à distance (tableau de bord) un cache protecteur empêchant toute mise en fonctionnement fortuite ; • on ground : request the assistance of an appropriate person able to reach the beacon, check the switch, and, if necessary, switch it on “STOP” position, signal to the control tower of the aerodrome of such an action, - ask for setting on the beacon or on its remote control system (instrument panel) a lock-cover to prevent accidental working,
• en vol : après avoir signalé l’incident à l’organisme de la circulation aérienne comme indiqué ci-dessus, lui demander toutes directives éventuelles qui pourront être, selon les circonstances : poursuite ou non du vol, atterrissage dans les meilleurs délais. - ou positionner l’interrupteur de la RBDA sur “ARRET”. • in flight : after having reported the event to the air traffic unit, ask for any instruction which possibly might be, as circumstances may require either proceeding, either landing as soon as possible. - or shift the beacon switch to “ARRET”.
• La radiobalise n’est pas en service : • The beacon is not in use :
- Radiobalise hors service. Intervention du personnel d’entretien : Radiobalise hors service longue durée. Dépose de la RBDA (stockage, entretien, réparation, expédition, etc...) : - Beacon out of order. Intervention of maintenance staff : Beacon out of order for a long time. Beacon removal (storing, maintenance, repairs, forwarding, etc…)
o faire placer sur balise ou sur la commande de contrôle à distance (tableau de bord) un cache protecteur empêchant toute mise en fonctionnement fortuite ; - Déconnecter son boitier d’alimentation électrique. Prendre la même précaution si l’émetteur doit être mis au rebut. o ask for setting on the beacon or on its remote control system (instrument panel) a lock-cover to prevent accidental working, - Disconnect its electric-cells case. Take the same action if the beacon must be thrown away.
o ou positionner l’interrupteur de la balise sur “ARRET”.o or shift the beacon switch to “STOP”.
- Radiobalise hors service longue durée. Dépose de la balise (stockage, entretien, réparation, expédition, etc...) :Beacon out of order for a long time. Beacon removal (storing, maintenance, repairs, forwarding, etc…) :
o déconnecter son boitier d’alimentation électrique ;o disconnect its electric cells case.
o prendre la même précaution si l’émetteur doit être mis au rebut.o take the same action if the beacon must be thrown away.
NOTA:Les services officiels peuvent être amenés à demander aux détenteurs de radiobalises présumées en émission intempestive de collaborer bénévolement à la prévention des fausses alarmes.NOTA:The official services may ask the holders of beacons supposed initiating untimely signals for a benevolent cooperation to avoid faise alarm.
XI 3.6.11.12 CODE DE SIGNAUX VISUELS SOL / AIR XI 3.6.11.12 GROUND TO AIR VISUAL SIGNALLING CODE
A L’USAGE DES SURVIVANTS
FOR USE BY SURVIVORS

NRMESSAGESIGNAL
1 Demandons assistance

Require assistance



2 Demandons assistance médicale

Require medical assistance


3 Non ou réponse négative

No or negative


4 Oui ou réponse affirmative

Yes or affirmative


5 Nous nous dirigeons dans cette direction
Proceeding in this direction

A L’USAGE DES EQUIPES DE SAUVETAGE

FOR USE BY RESCUE UNITS

NRMESSAGESIGNAL
1 Opérations terminées

Operation completed


2 Avons retrouvé tous les occupants

We have found all personnel


3 N’avons retrouvé qu’une partie des occupants

We have found only some personnel



4

Impossible de continuer

We are not able to continue

Retournons à la base

Returning to base

 


5 Sommes divisés en deux groupes

Have divided into two groups

Nous dirigeons chacun dans la direction indiquée

Each proceeding in direction indicated


6 Avons appris que l’aéronef est dans cette direction

Information received that aircraft is in this direction

 

7

N’avons rien trouvé

Nothing found

Poursuivons les recherches

Will continue to search

 

XII 3.6.11.13 CODE DE SIGNAUX AIR-SOL XII 3.6.11.13 AIR-TO-GROUND SIGNALS CODE
(Source : Annexe 12 OACI)(Source : Annex 12 ICAO)
Les signaux suivants, exécutés par un aéronef, signifient que les signaux disposés au sol ont été compris :The following signals by aircraft mean that the ground signals have been understood :
- pendant le jour : l’avion balance des ailes ;- during the hours of daylight : by rocking the aircraft’s wings ;
- de nuit : l’avion éteint et rallume deux fois ses projecteurs d’atterrissage ou, s’il n’est pas équipé, ses feux de position.- during the hours of darkness : flashing on and off twice the aircraft’s landing lights or, if not so equiped, by switching on and off twice its navigation lights.
Le fait de ne pas exécuter les signaux ci-dessus signifie que le signal disposé au sol n’est pas compris.Lack of the above signal indicates that the ground signal is not understood.

  GUYANE FRENCH GUIANA
3.6.12Spécificités concernant la Guyane3.6.12Specifications for french Guiana
DISPOSITIONS A PRENDRE EN CAS D’ATTERRISSAGE FORCE EN REGION TERRESTRE INHABITEE MEASURES TO BE TAKEN IN CASE OF FORCED LANDING IN AN UNINHABITED REGION
Dispositions à prendre en cas d’atterrissage forcé en région terrestre inhabitéeMeasures to be taken in case of forced landing in an unihabited region
3.6.12.1Réglementation en vigueur3.6.12.1Applicable regulations
Réglementation en vigueur Applicable regulations
1Recommandations en cas d’atterrissage forcé en région terrestre inhabitée.1Recommendations in case of force landing in an uninhabited terrestrial region.
2Les aéronefs de catégories autres que des transports publics doivent continuer à se conformer aux dispositions de l’arrêté du 24 juillet 1991 relatif aux conditions d’utilisation des aéronefs en aviation générale.2Aircraft of categories other than public transport shall continue to comply with the requirements of the decree dated July 24, 1991, concerning operating conditions for general aviation.
Dispositions en cas d’atterrissage forcé Measures in Case of Forced Landing
3.6.12.2Dispositions en cas d’atterrissage forcé3.6.12.2Measures in case of forced landing
3 1 En cas d’atterrissage forcé en région terrestre inhabitée le Commandant de bord, ou le membre de l’équipage désigné par lui ou à défaut celui inscrit en second sur la liste d’équipage, a la responsabilité d’assurer le maintien en bon état physique et moral des occupants de l’appareil et de mettre en oeuvre les divers matériels à sa disposition en vue de faciliter le repérage des rescapés. 3 1 In the event of a forced landing in an uninhabited terrestrial region, the pilot in command of the aircraft, or a crew member designated by him, or otherwise the second person registered on the crew list, shall be responsible for maintaining the aircraft occupants in good physical and mental condition, and for utilizing the available equipment to facilitate the localization of the survivors.
4 2 Le groupe que constitue l’équipage et les passagers ne doit pas se disperser. 4 2 The crew and passengers shall remain together as a group.
Personne ne doit s’éloigner du lieu de l’atterrissage sans ordre du Commandant de bord. Celui-ci seul a qualité pour autoriser une équipe désignée à prospecter le voisinage immédiat lorsqu’on peut espérer y trouver des moyens en subsistance.No one shall leave the landing site unless ordered to do so by the aircraft command pilot, who shall have the exclusive right to authorize a designated team to search for means of subsistence in the immediate vicinity.
Campement Encampment
3.6.12.3Campement3.6.12.3Camp
5 Le campement à l’abri d’une aile de l’appareil ou d’une tente de fortune doit être organisé au plus tôt pour défendre les occupants de l’appareil des rayons solaires ou du froid nocturne 5 An encampment under an aircraft wing or a makeshift tent shall be set up as soon as possible to protect the aircraft occupants against solar radiation or cold night time temperatures.
De jour, l’on doit rester le corps complètement couvert, la tête également et protéger les yeux par des lunettes ou tout autre moyen de protection. Si l’appareil emportait des canots pneumatiques de sauvetage, ceux-ci constitueront un bon abri de nuit ou lors des tornades.During the day, all persons shall remain fully covered, including the head, and shall protect their eyes with sunglasses or other means. If the aircraft carried pneumatic life rafts, they may be used for shelter at night or during stormy weather.
Subsistance Subsistence
3.6.12.4Subsistance3.6.12.4Subsistence
6.1 1) Vivres 6.1 1) Provisions
Les vivres de bord et de secours doivent être rassemblés et inventoriés.Normal and emergency rations shall be collected and inventoried.
Le rationnement doit être fixé en tenant compte de la durée possible des recherches qui est fonction de la position géographique des naufragés, des renseignements qui ont été communiqués avant l’atterrissage aux services de la circulation aérienne, des moyens de signalisation existants, de la météorologie.Rationing shall be set up according to the expected duration of the search and rescue operations, depending on the geographic location of the survivors, on the information transmitted to air traffic control authorities before landing, on the available signalling equipment and on the weather conditions.
Il est prudent de compter sur 2 ou 3 jours de recherches dans des circonstances normales.It is advisable to count on a search period of 2 or 3 days under normal circumstances.
La distribution doit avoir lieu en principe deux fois par jour.Rations should be distributed twice a day.
6. 2) Boissons 6. 2) Beverages
Dans les régions chaudes et sèches, les boissons de bord et de secours doivent être rassemblées, inventoriées dans les mêmes conditions que les vivres. Les distributions doivent être effectuées avant que les personnes aient une sensation exagérée de soif. Il est préférable qu’elles soient fréquentes et de petites quantités.In hot, dry regions, normal and emergency beverages shall be collected and inventoried as for provisions. Beverages should be distributed before persons experience a sensation of extreme thirst. Beverages should be consumed in small quantities at frequent intervals.
Si possible, l’eau doit être bue très chaude plutôt que tiède. Dans ce dernier cas elle peut être légèrement sucrée. Sa saveur peut aussi être améliorée par décoction des zestes de certains fruits.Where possible, water should be drunk hot rather than lukewarm. If only lukewarm water is available, it may be slightly sweetened. The taste may be improved by boiling with zests from certain fruits.
Signalisation radioélectrique Radioelectric Signals
3.6.12.5Signalisation radioélectrique3.6.12.5Radioelectric signals
7. 1) Avant l’atterrissage forcé 7. 1) Prior to a forced landing
Si on le peut, il doit être procédé à la transmission sur l’une des fréquences de routes spécifiées pour la région d’information de vol ou de contrôle et de préférence sur la fréquence récemment utilisée pour la liaison avec le sol des appels et du message de détresse conformément aux dispositions rappelées dans les pages précédentes.
If possible, transmission should be performed on one of the enroute frequencies specified for the flight information region or control area, and preferably on the frequency recently used for communication with the ground and for distress message in compliance with the procedures detailed above.
7. 2) Après l’atterrissage forcé 7. 2) After a forced landing
Si l’état du poste émetteur radio de bord est satisfaisant, transmettre sur l’une des fréquences de routes spécifiées un message de détresse ; (adressé si possible, à la station aéronautique ayant accusé réception du message de détresse émis avant l’atterrissage) et lui fournir les renseignements suivants :If the aircraft radio transmitter is in satisfactory condition, transmit on one of the enroute frequencies specified in the distress message (addressed, if possible, to the aeronautical station that acknowledged receipt of the distress message transmitted prior to the forced landing) and provide the following information:
a 1 ) L’indicatif de l’aéronef et la position estimée de l’atterrissage forcé. 1 a) - The aircraft call sign and the estimated position of the forced landing.
2 b ) L’état du personnel et du matériel. 2 - b) The condition of the personnel and equipment.
3 c ) Les besoins immédiats. 3 - c) Immediate needs.
4 d ) La nature de l’accident. 4 - d) The nature of the accident.
5 e ) Toutes observations pouvant faciliter les recherches (mise en oeuvre de la radiobalise de survie, par exemple) (1). 5 - e) Any further information that could facilitate the search and rescue operations (e.g. actuation of the emergency locator transmitter) (1)
Signalisation à vue Visual Signals
3.6.12.6Signalisation à vue3.6.12.6Visual Signals
1) De jour1) Daytime
8.1 1) De jou r 8.1 1) Daytime Signals
8.1.1 a) Les signaux visibles du code Sol/Air indiqués dans le présent manuel (partie SAR) doivent être dessinés au sol à l’aide des bandes d’étoffe prévues. Les couleurs de ces bandes, rouges d’un côté, blanches de l’autre, permettent d’obtenir le maximum de contraste avec la couleur du sol. Ces signaux peuvent également être dessinés dans le sable ou à l’aide d’un matériel de fortune (vêtement, branchage, etc.) formant contraste ; il y a avantage à faire des signes les plus grands possible (6m de long). 8.1.1 a) Visual signals implementing the Ground Air code indicated in this Manual (SAR section) shall be laid out on the ground using the fabric strips provided. The fabric colors (red on one side and white on the other) ensure maximum contrast with the terrain color. These signals may also be drawn in the sand or with makeshift materials (clothing, branches, etc.) providing sufficient contrast. It is preferable to make the symbols as large as possible (6 meters long).
8.1.2 b) Le miroir de signalisation doit être utilisé au maximum en effectuant de fréquents balayages de l’horizon même si aucun bruit d’aéronef n’est entendu. Si un aéronef apparaît, diriger l’éclat du miroir dans sa direction même s’il se trouve en éloignement, jusqu’à disparition. Un morceau de métal poli judicieusement employé peut aussi produire l’éclat désiré. 8.1.2 b) The signalling mirror should be used to sweep the horizon as often as possible, even if no aircraft are audible. If an aircraft appears, direct the reflection of the mirror toward it, even if it is situated at considerable distance, until it disappears completely. A carefully polished piece of metal may also be used as a signalling mirror.
8.1.3 c) Les pots fumigènes doivent être employés avec parcimonie et seulement lorsqu’un aéronef se trouve dans le voisinage ou lorsqu’il va entreprendre un parachutage. 8.1.3 c) Smoke pots should be used sparingly, and only when an aircraft is in the vicinity or is about to drop a parachute.
8.1.4 d) Si possible, un feu doit être entretenu à l’aide de végétaux, de chiffons, d’huile, d’essence. 8.1.4 d) If possible, a fire should be kept burning using plants, rags, oil or fuel.
8.2 2) De nuit 8.2 2) Night time Signals
8.2.1 a) Le feu précédemment indiqué peut être activé dès qu’un bruit d’aéronef est entendu. Une ou plusieurs torches électriques sont dirigées vers l’aéronef ou le véhicule de recherches. 8.2.1 a) The fire mentionned above should be activated when an aircraft is heard. One or more electric lamps should be pointed at the aircraft or search vehicles.
8.2.2 b) Les fusées ou les feux de bengale doivent être utilisés avec la plus grande économie et seulement lorsqu’un aéronef ou un véhicule de recherches est entendu ou aperçu au voisinage.
8.2.2 b) Flares or signal fires should be used sparingly, and only when an aircraft or search vehicle is heard or seen in the vicinity.
(1) En effet, le Centre de Coordination de Sauvetage sachant par le plan de vol que l’équipage dispose d’une telle radiobalise fait veiller la ou les fréquences d’émissions (121,5 et 243 MHz). En outre, il organise les recherches aériennes en tenant compte des possibilités d’émission susceptibles d’abréger considérablement la durée de ces recherches.(1)The Coordination and Rescue Center, knowing from the flight plan that an emergency locator transmitter is available to the crew, maintains a communications watch on the transmission frequencies (121.5 and 243 MH) and organizes aerial searches so as to take advantage of transmission capabilities that could significantly shorten the search time.
3.6.13Spécificités concernant les îles de Saint-Pierre et Miquelon3.6.13Specifications for Saint-Pierre and Miquelon islands
3.6.13.1Direction régionale3.6.13.1Regional management
Les îles de Saint-Pierre et Miquelon et les eaux territoriales françaises adjacentes sont incluses dans la SRR d’Halifax (Canada). Cette SRR est dotée d’un centre conjoint de coordination de sauvetage (Joint Rescue Coordination Centre - JRCC) à Halifax qui est géographiquement compétent pour les eaux territoriales françaises de Saint-Pierre et Miquelon.Saint-Pierre and Miquelon islands and the French adjacent territorial seas are included in the Halifax SRR (Canada). This SRR has a joint rescue coordination centre (JRCC) in Halifax which is geographically competent for the french terrritorial seas of Saint-Pierre and Miquelon.
Centre de coordination de sauvetage de HalifaxCentre de coordination de sauvetage de Halifax
FMO Halifax NS B3K 2X0FMO Halifax NS B3K 2X0
CanadaCanada
Tél. : 1-800-565-1582 - 1-902-427-8200Tél. : 1-800-565-1582 - 1-902-427-8200